Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn

Le fournisseur pour la restauration SYSCO achète US FOODS pour 8,2 Mds$

Mardi 10 décembre 2013 à 10h04

Le groupe américain Sysco, fournisseur de produits et services pour la restauration commerciale et collective, renforce sa position dans le secteur en rachetant US Foods, un de ses principaux concurrents, pour l'équivalent de 8,2 milliards de dollars.

Sysco prévoit de verser 3 milliards de dollars en actions et 500 millions de dollars en numéraire et de récupérer la dette d'US Foods, qui s'élève à 4,7 milliards de dollars, précisent les deux groupe dans un communiqué commun diffusé lundi.

L'opération, approuvée par les conseils d'administration des deux entreprises, permettra de former un groupe au chiffre d'affaires annuel de 65 milliards de dollars.

Après la finalisation de la transaction, prévue au troisième trimestre 2014 si les autorités américaines accordent leur blanc-seing, la nouvelle entreprise conservera le nom de Sysco, son siège à Houston (Texas) et son PDG Bill DeLaney.

Cette opération "combinera les forces complémentaires de Sysco et US Foods", y compris "un large portefeuille de produits" et "l'excellence de la chaîne d'approvisionnement", assurent les deux entreprises.

"Une couverture géographique et une gamme plus importantes permettront d'améliorer notre flexibilité et notre réactivité", ajoutent-elles dans le communiqué.

Sysco espère aussi profiter de la capacité d'innovation de US Foods, notamment sur les applications mobiles, ont indiqué ses dirigeants lors d'une conférence téléphonique avec des analystes.

Les groupes prévoient en tout cas de parvenir à des économies d'échelles de l'ordre de 600 millions de dollars après trois ou quatre ans, principalement grâce à une amélioration de la productivité dans la chaîne d'approvisionnement, et à la mise en commun des activités de promotion et des fonctions administratives.

Sysco approvisionne restaurants et cuisines de restauration collective d'établissements de santé, d'hôtellerie ou scolaires en produits frais, produits préparés, équipements et services. Le groupe affirme avoir 425.000 clients au Etats-Unis, au Bahamas, au Canada, en Irlande et en Irlande du Nord. Son chiffre d'affaires s'est élevé à 44 milliards de dollars lors de son année fiscale 2013.

US Foods, basé à Rosemont dans l'Illinois, propose aussi de la nourriture et des équipements au même type de clients aux Etats-Unis. Son chiffre d'affaire annuel est de 22 milliards de dollars.

La société est actuellement la propriété des fonds d'investissement Clayton, Dubilier & Rice (CD&R) et Kohlberg Kravis Roberts (KKR), qui avaient racheté le groupe au distributeur néerlandais Ahold en 2007 pour 7,1 milliards de dollars.
Après la fusion, ces fonds possèderont 13% des parts de Sysco.

Pour les analystes de Citi, les synergies des deux groupes sont "potentiellement significatives", d'autant que Sysco "a une longue histoire d'acquisition réussies".

Ce rachat permet par ailleurs à Sysco "d'éliminer un concurrent volatil, voire parfois agressif", relèvent-ils dans une note.

Toutefois, les activités des deux groupes se chevauchent de façon importante sur certains secteurs "ce qui pourrait conduire à moins de synergies que les précédentes acquisitions" de Sysco.

De plus, il existe toujours le risque que l'opération se heurte aux autorités américaines de la concurrence dans la mesure où la nouvelle entreprise "occupera environ 25% des parts de marché, contre 18% actuellement pour Sysco seul", remarquent les analystes de Citi.

Les dirigeants de Sysco ont indiqué à cet égard ne pas avoir prévu de cessions pour l'instant, sans totalement éliminer la possibilité qu'il y en ait.

A la Bourse de New York vers 17H15 GMT, le titre de Sysco gagnait 12,45% à 38,58 dollars après avoir bondi de 26,5% en début de séance.

jum/sl/gib
SYSCO
KKR & CO
KONINKLIJKE AHOLD NV
CITIGROUP

Copyright © 2013 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

       Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn