Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur LinkedIn

Le fonds d'investissement du ministère des Armées DEFINVEST cède FICHOU

Mercredi 19 mai 2021 à 17h00

Le fonds d'investissement du ministère des Armées Definvest a vendu sa participation dans la société Fichou, spécialiste des composants optiques de très haute précision, première cession pour ce fonds créé pour soutenir des PME stratégiques, a annoncé le ministère mardi.

Cette cession intervient dans le cadre de la vente de Fichou par son propriétaire Photonics Group International à la société française HEF, acteur de l'ingénierie des surfaces, basé dans la Loire.

Le ministère des Armées n'a pas précisé le montant de l'opération.

Definvest, géré par la banque publique d'investissement Bpifrance, était entré au capital de Fichou en juillet 2018. Cette société, basée à Fresnes (Val-de-Marne) comptait alors une trentaine de salariés et réalisait un chiffre d'affaires de 3 millions d'euros.

Cette opération "aboutit à une consolidation entre acteurs français fournisseurs de la base industrielle et technologique de défense", a salué la ministre des Armées Florence Parly, citée dans le communiqué.

Fichou est "l'une des rares entreprises françaises à produire et traiter des composants optiques de très grande précision, pour des équipements militaires, le spatial et l'aérospatial", précise le communiqué.

Créé en 2017, Definvest, dont la dotation initiale de 50 millions d'euros doit être doublée d'ici cinq ans, avait investi fin 2020 dix-huit millions d'euros dans neuf entreprises.







Copyright © 2021 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Les investisseurs et experts de l'opération
Vendeur
• BPI FRANCE INVESTISSEMENT (639)
       Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur LinkedIn