Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn

Le fonds APOLLO achète la chaîne de restaurants CEC valorisée 1,3 Mds$

Jeudi 16 janvier 2014 à 16h07

Le fonds d'investissement Apollo Global Management a annoncé jeudi l'acquisition de la chaîne américaine de restaurants familiaux CEC Entertainment, valorisée dans l'opération 1,3 milliard de dollars.

Apollo propose 54,0 dollars en numéraire pour chaque action de sa cible, ce qui représente pour ses actionnaires une prime de 25% par rapport au cours de l'action avant l'apparition des premières rumeurs de rachats le 7 janvier, selon un communiqué.

Apollo devra débourser 915 millions de dollars en "cash" et reprendre environ 385 millions de dollars de dette actuellement supporté par CEC Entertainment.

L'offre du fonds deviendra définitive à la condition qu'il soit assuré d'obtenir plus de 50% du capital de sa cible.

"Cette transaction conclut de manière réussie l'examen en profondeur engagé pour examiner les alternatives stratégiques" de CEC Entertainment, s'est félicité son président exécutif, Richard Frank, cité dans un communiqué commun.

Le conseil d'administration de CEC Entertainment a appelé les actionnaires du groupe à apporter leurs titres à l'offre.

Basée au Texas (sud des Etats-Unis), CEC Entertainment opère 577 restaurants à l'enseigne Chuck E. Cheese, populaires auprès des familles en raison de leurs menus tournés vers les enfants et de la présence d'attractions dans les restaurants.

La société, qui emploie 17.600 personnes, a réalisé en 2012 un bénéfice net de 43,6 millions de dollars sur des ventes de 803 millions de dollars.

fga/fz/cj
APOLLO GLOBAL MANAGEMENT

Copyright © 2014 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

       Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn