Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn

Le fabricant de meubles français CAUVAL fusionne avec l'italien SAPSA

Jeudi 24 janvier 2013 à 09h54

Le fabricant de meubles français Cauval Industries (Dunlopillo, Simmons, Treca...) et l'italien Sapsa ont annoncé mercredi la fusion de toute leur activité literie en une société qui devrait s'imposer comme un poids lourd européen du secteur.

"Le rapprochement des deux groupes donne naissance au seul fabricant de matelas qui maîtrise les différentes technologies et produit lui-même les divers composants de literie: mousse, latex, ressorts et matériaux Ecogen", expliquent les deux sociétés dans un communiqué.

La nouvelle entité, qui n'a pas encore de nom, offrira ainsi "toutes les réponses spécifiques aux besoins de l'industrie de la literie", ajoutent-elles.

Elle devrait générer un volume d'affaires "un peu au dessus de 400 millions d'euros", a précisé à l'AFP un porte-parole de Cauval, Christian d'Oléon, ajoutant que le français serait "l'actionnaire majoritaire".

Les deux groupes, dont les activités sont complémentaires, prévoient en tout état de cause "d'accroître leur développement" dans les prochaines années en France comme à l'étranger.

Ils précisent que ce rapprochement n'aura "aucune incidence sur l'emploi" et permettra au contraire à leurs usines de matelas de consolider leurs plans de charges.

"La priorité est de maintenir l'outil industriel en France", a insisté M. d'Oléon.

Outre l'activité literie, Cauval Industries (qui détient les marques Simmons, Dunlopillo, Treca, Pirelli, Sleepeezee, Steiner, Pullman Élite, Trump Home) et Sapsa (marques Sealy, Sapsa Bedding, Stearns & Foster) prévoient que leurs sites de production de mousse, latex et ressorts, ainsi que de matelas et sommiers en Europe soient "également regroupés".

L'accord entre les deux sociétés présentes en France, Allemagne, Royaume-Uni, Italie, Pologne, permettra ainsi à Cauval de transférer progressivement l'ensemble de sa production de latex à l'usine Sapsa de Saleux, près d'Amiens (est).

La nouvelle société concernera huit des dix usines Cauval en France, représentant environ 2.000 personnes, a encore précisé M. d'Oléon.

Le groupe Cauval, numéro un français du meuble, a dégagé un chiffre d'affaires de 420 millions d'euros en 2012, en baisse de 12% en raison notamment de difficultés dans son département canapé.

Copyright © 2013 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

       Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn