Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn

Le cabinet RICOL LASTEYRIE intègre le groupe EY

Lundi 16 mars 2015 à 11h01

EY, grand réseau pluridisciplinaire international et Ricol Lasteyrie Corporate Finance (RLCF), leader français des métiers de l’évaluation et du conseil financier indépendant, se rapprochent pour répondre aux besoins de plus en plus complexes et internationaux des grands groupes, des ETI et des start-up.

Ce rapprochement prendra effet début avril 2015.

Le nouvel ensemble, au sein d’EY, intégrera des expertises dans le domaine de l’évaluation, des transactions, de la stratégie de financement et d’investissement, du conseil en restructuration, de l’assistance à partie ou encore du conseil stratégique auprès des dirigeants. Il regroupera 300 personnes.

Ce rapprochement permettra, d’une part, à EY d’enrichir son offre en conseil stratégique haut de gamme et de renforcer sa position de leader dans l’audit, le conseil et les métiers de la fiscalité et du droit, d’autre part, à RLCF d’élargir sa gamme d’expertises tout en s’appuyant sur un réseau mondial. Par l’union de ces forces, c’est un acteur unique qui sera créé en France et délivrera une expertise de haut de bilan à forte valeur ajoutée.

RLCF deviendra membre du réseau EY tout en conservant sa marque. René Ricol, président de RLCF, co- dirigera RLCF avec Guillaume Cornu, associé EY en charge de l’activité Transactions, qui en sera le directeur général.

« Ce rapprochement vise à renforcer notre stratégie auprès des grands groupes, des ETI et des start-up, en France et à l’international, à combiner la force de la marque EY et la notoriété de RLCF et à mutualiser nos réseaux d’experts sur l’ensemble de nos activités pour répondre aux enjeux de développement et de financement des entreprises » précise Jean-Pierre Letartre, Président d’EY en France et CEO d’EY pour la France, le Luxembourg et le Maghreb.

René Ricol, Président fondateur de RLCF, ajoute : « ce rapprochement répond à tous les critères que nous avions posés quand nous avons engagé la réflexion sur l’avenir de RLCF : accès à une couverture géographique mondiale pour nos clients tout en maintenant un fort ancrage français, élargissement de la gamme d’expertises, respect de nos valeurs. Ensemble, nous contribuerons également au développement de l’entrepreneuriat dont notre pays a tant besoin. »


Source : Communiqué de presse

Toute l'actualité de
• EY - Ernst & Young France
       Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn
Ils veulent faire des acquisitions dans ce secteur
Conseil en gestion de patrimoine CA Max : 1.000k€
Les acheteurs du secteur "Conseil Financier"