Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur LinkedIn

La plateforme de Banking-as-a-Service SWAN reçoit 5 M€

Vendredi 18 septembre 2020 à 17h23

Swan permet à toute entreprise de créer pour ses propres clients des comptes, dotés d’une carte Mastercard et d’un IBAN et de proposer ainsi des services bancaires.

Le tour de table est mené par Creandum et par Bpifrance, via son pôle Digital Venture

Afin de fournir ses services, Swan a obtenu un agrément d’établissement de monnaie électronique, auprès de la Banque de France.

Swan lève 5 M€ lors d’un tour de table mené par le fonds de capital-risque suédois Creandum, connu notamment pour être parmi les premiers investisseurs de Spotify et d’iZettle, et par Bpifrance, via son pôle Digital Venture.

Cette levée servira à financer les développements techniques, le lancement commercial et le respect des exigences en fonds propres prudentiels – Swan étant une institution financière régulée.

Swan propose à toute entreprise d’intégrer une offre bancaire au cœur de son produit

Les entreprises qui utilisent Swan peuvent donc proposer à leurs propres clients des services bancaires adaptés, ce qui leur permet de générer des revenus supplémentaires et de fidéliser leur clientèle.

Les entreprises développant des logiciels spécialisés pour un secteur d’activité sont particulièrement bien positionnées pour offrir à leurs clients des services bancaires. Swan s’attend à voir apparaître des banques spécialisées pour les dentistes, les chauffeurs, l’e-commerce etc.

Nicolas Benady, CEO et cofondateur de Swan déclare « il existe déjà des plateformes de Banking-as-a-Service, mais leur installation, fastidieuse, peut prendre jusqu’à 6 mois. Swan a été conçu pour réduire drastiquement ce délai et simplifier la vie des développeurs. Avec Swan, les entreprises peuvent proposer des cartes avec leur propre logo en moins de 5 minutes. »

Une ambition européenne dès le démarrage

L’agrément d’établissement de monnaie électronique, obtenu par Swan, lui permet d’exercer dans toute l’Union Européenne. Des cartes Mastercard peuvent par exemple être émises quel que soit le pays de résidence du titulaire.

En plus d’une implémentation simplifiée, Swan évite à ses clients toutes les obligations bancaires complexes. Swan prend en main la gestion du risque, de la fraude, la lutte contre le blanchiment ou le support client.

Simon Schmincke, associé chez Creandum commente : « Pour les startups comme les grands comptes, l’intégration de services bancaires dans leur produit principal est souvent le seul moyen de capter plus de part dans la chaîne de valeur. Swan a su traduire cette tendance dans une plateforme, en mettant l’accent sur l’expérience utilisateur, le design et la simplicité – ces qualités étant désormais des must-have, même pour des services B2B. Nous sommes donc ravis d’accompagner l’équipe à devenir le leader des plateformes de Bank-as-a-Service. »

Bruno Villeneuve, Investisseur en capital-risque chez Bpifrance ajoute « Nous avons été impressionnés par la vitesse d’exécution de l’équipe de Swan qui est parvenue à développer une plateforme BaaS complète et à obtenir son agrément auprès de la Banque de France en moins de 18 mois. En permettant de déployer une néobanque en 5 minutes, Swan donne la possibilité à n’importe quelle entreprise de proposer des services financiers autrefois réservés uniquement à des Fintechs. »

Une équipe fondatrice experte du secteur du paiement

Swan a été fondée en 2019, au sein du start-up studio Européen eFounders. Ayant précédemment lancé plusieurs start-ups qui utilisaient les BaaS existants, eFounders connaissait la difficulté liée à leur intégration. Swan est ainsi née de l’intuition qu’il était possible de construire un BaaS 10x plus simple et facile à intégrer.

Pour le PDG Nicolas Benady (qui a déjà co-fondé deux start-ups de paiement à succès – Limonetik et Antelop), s’associer avec le COO Nicolas Saison était une évidence. Ce dernier était initialement son apprenti. Ils ont collaboré régulièrement pendant des années avant de créer Swan en 2019. Mathieu Breton les a ensuite rejoint en tant que CTO, apportant avec lui son expérience de lead développeur chez Xebia et co-fondateur de JS-Republic.
L’équipe fondatrice réunit son expertise du secteur et son sens du produit pour proposer à toute société d’ajouter des services bancaires à leurs produit.

À propos de Swan

Swan est une plateforme de Banking-as-a-Service conçu pour les développeurs.

Swan permet à toute entreprise de créer, pour ses propres clients des comptes, dotés d'une carte Mastercard et d'un IBAN. Swan propose ainsi des services bancaires, par API. Fondée à Paris en 2019 au sein du start-up studio eFounders, Swan a obtenu son agrément d'établissement de monnaie électronique et propose ses services de paiement dans toute l'Union Européenne. La start-up est financée par Creandum et Bpifrance. Swan invite chaque société à se projeter en tant que Fintech.

Source : Communiqué de presse

Les investisseurs et experts de l'opération
Investisseur
• BPI FRANCE INVESTISSEMENT (584)
Toute l'actualité de
• SWAN
       Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur LinkedIn
Ils veulent faire des acquisitions dans ce secteur
Transaction financière CA Max : 10.000k€
Les acheteurs du secteur "Conseil Financier"