Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn

La fusion entre BNP PARIBAS PF et LASER finalisée

Mardi 01 septembre 2015 à 16h17

Les deux filiales de crédit à la consommation de BNP Paribas, BNP Paribas Personal Finance et LaSer vont fusionner, avec à la clé une réorganisation des activités qui se traduira par une réduction de 10% des effectifs entre 2015 et 2017, mais sans départs contraints.

"En France, la réorganisation des activités s'opèrera sur la période 2015-2017, sans plan de sauvegarde de l'emploi", précise BNP Paribas Personal Finance mardi dans un communiqué.

Le projet de rapprochement finalisé, qui a reçu l'avis favorable des instances du personnel des deux entreprises en juin et l'aval de la Banque centrale européenne le 28 août, permet à BNP Paribas PF de viser une place de leader européen du crédit à la consommation.

En France, "la mise en commun des savoir-faire devrait permettre d'accroître la part de marché de l'ordre de 1% par an sur les trois prochaines années", estime le groupe.

En pratique, l'ensemble des systèmes et processus sera rapproché.

Les sites de Levallois-Perret et de Mérignac sont "confortés dans la durée" et la réduction des effectifs "sera gérée entièrement au travers des départs naturels et des mobilités ouvertes au sein du groupe BNP Paribas".

Les produits financiers du nouveau groupe seront distribués sous les marques commerciales Cetelem, Cofinoga et Sygma dans le courtage.

"Le projet s'inscrit dans la volonté de BNP Paribas de positionner le métier de spécialiste du crédit à la consommation parmi les moteurs de croissance du groupe", commente Alain van Groenendael, président de BNP Paribas Personal Finance, cité dans le communiqué.

Hors de France, la fusion permet à BNP Paribas PF de s'implanter au Royaume-Uni et en Scandinavie, pays où le groupe a l'ambition d'accroître ses encours de crédit de l'ordre d'un milliard d'euros en 3 ans.

En Pologne, les activités de LaSer (Sygma Banque) ont été filialisées pour pouvoir à terme être intégrées dans le périmètre de BGZ-BNP Paribas afin de créer "un acteur national significatif pouvant viser 7% de part de marché".

BNP Paribas PF avait racheté l'intégralité du capital de LaSer en juillet 2014, mettant fin à un long feuilleton qui l'opposait à son co-actionnaire Galeries Lafayette quant à la valorisation de sa participation.

Les syndicats de LaSer avaient exprimé à plusieurs reprises leurs craintes de voir le futur actionnaire décider de nouvelles suppressions d'emploi à l'issue du rachat.

En 2011, un plan de sauvegarde de l'emploi avait abouti à 475 départs volontaires de LaSer Cofinoga, qui compte aujourd'hui quelque 1.900 employés en France.

BNP Paribas Personal Finance emploie plus de 20.000 personnes dans une trentaine de pays.







Copyright © 2015 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

       Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn