Partager sur facebook Partager sur twitter

La deeptech EN CARTA DIAGNOSTICS lève 1,5 M€

Jeudi 30 mai 2024 à 09h00

En Carta Diagnostics lève 1,5 million d'euros en préamorçage pour développer sa plateforme de diagnostics appliquée à la détection précoce de la maladie de Lyme

Un kit de diagnostic moléculaire révolutionnaire et breveté, pour permettre à ses utilisateurs une détection précoce de la maladie de Lyme en quelques minutes

En Carta Diagnostics, une deeptech développant des kits de diagnostic moléculaire rapides Point-Of-Care (POC), annonce avoir levé 1,5 million d'euros en pré-amorçage. Ce financement permet à En Carta d’obtenir des données précliniques avec son prototype de kit de diagnostic pour son indication phare, la maladie de Lyme. Il garantit également sa capacité à se préparer à la phase industrielle.

CentraleSupélec Venture a mené le tour avec la participation de plusieurs business angels de premier plan. Des fonds supplémentaires peuvent encore être levés pour financer d’autres développements de la plateforme de diagnostic.

En Carta développe une plateforme de diagnostic rapide POC, sous forme de cassette frugale. Elle offre une grande précision grâce à une technologie issue de plus de 10 ans de recherche : les aptamères, capables de se lier avec une grande affinité et spécificité à une cible prédéterminée. Cette « signature » peut être programmée pour la détection de toute indication génétique, pathogénique ou vétérinaire, présentant ainsi de nombreux cas d’applications.


Le premier test développé par En Carta vise la maladie de Lyme, l’épidémie vectorielle la plus fréquente de l’hémisphère Nord, qui est de plus en constante progression. On compte 1,2 million de cas chaque année et une croissance de 22,5% par an entre 2000 et 2018, selon le CDC (Centers for Disease Control and Prevention).



« Nous sommes ravis d'avoir obtenu le soutien financier de CentraleSupélec Venture, ainsi que de business angels qui possèdent une expertise approfondie du domaine de la santé et une solide connaissance des besoins du marché dans le POC », déclare Guillaume Horreard, président d'En Carta. « Nous disposons aujourd’hui d'une plateforme technologique très robuste, qui a été optimisée afin d’être précise, rapide et peu coûteuse, des critères essentiels dans ce secteur. Dans un premier temps, nous nous concentrons sur la maladie de Lyme. L’importante population de patients, la croissance exponentielle du problème et la nécessité d’un diagnostic rapide suite à une piqûre de tique rendent notre produit indispensable. »



En Carta utilisera les fonds pour développer un kit de diagnostic permettant de détecter de manière autonome la maladie de Lyme en quelques minutes. Le financement lui permettra également de bâtir un écosystème robuste et de mettre en place sa stratégie de mise sur le marché.

« CentraleSupélec Venture est heureux d’accompagner cette première phase de développement dans le secteur du diagnostic POC, qui correspond à la fois aux attentes des patients et à celles du système de santé », souligne Cédric Curtil, directeur exécutif de CS Venture.

La plateforme permet de réaliser un diagnostic précoce de la maladie de Lyme. C’est un outil qui manquait parmi les tests disponibles pour cette maladie et qui était attendu depuis longtemps. Les tests actuels de la maladie de Lyme sont conçus pour détecter les anticorps produits par l’organisme en réponse à une infection. Comme les anticorps peuvent mettre plusieurs semaines à se développer, les tests réalisés sur des patients infectés depuis peu peuvent produire un résultat négatif. La plateforme de diagnostic moléculaire d’En Carta est la première à éviter cet écueil, ouvrant la voie à un diagnostic plus précis et plus rapide. La société prévoit de présenter ses données précliniques début 2025.

« La technologie, le produit et l'équipe d'En Carta Diagnostics sont très prometteurs. Leur approche de mise sur le marché pour les diagnostics POC pourrait répondre à un besoin non satisfait dans le secteur grand public aux États-Unis, où les praticiens ont du mal à effectuer un diagnostic précoce de la maladie de Lyme et de ses co-infections », ajoute Jean-Pierre Millon, membre du conseil d'administration de CVS Health et conseil d'En Carta.

C’est la forte croissance des marchés du diagnostic moléculaire POC (marché de 27 milliards de dollars avec un TCAC de 24 % entre 2019 et 2024) et de la télémédecine (+24 % TCAC entre 2024 et 2030) qui a attiré les investisseurs lors de ce tour. Un autre point fort a été la démonstration de la robustesse de la technologie d'En Carta, développée à l'origine par des chercheurs du Harvard Wyss Institute, de l'Institut Pasteur et de l'école Centrale Paris.

Conseil juridique pour En Carta Diagnostics : Jade Ruscev, Stamina Law.

À propos de CentraleSupélec Venture :

Lancé en mai 2023, avec CentraleSupélec Alumni et la Fondation CentraleSupélec, CentraleSupélec Venture est le fonds alumni de capital-risque de l’Ecole. Avec un premier closing à 12M€ et un objectif final à 25M€, le fonds a pour stratégie d’investir des tickets initiaux allant de 150 000 à 500 000 € dans des startups issues de son écosystème, en phase d’amorçage, et en se concentrant sur les projets de deeptech, de santé et de transitions industrielles et environnementales. CentraleSupélec Venture est géré par TyGrow, société de gestion agréée par l'AMF et assistée par CS Venture Partners, une société partiellement détenue par l’École et parrainée pro bono par deux figures du capital investissement : Jean-Marc Patouillaud (Supélec 81) et Pierre Martini (Centrale Paris 98). CS Venture est opéré par une équipe rassemblée autour de Cédric Curtil, qui dispose d’une riche expérience au sein de fonds, de grands groupes et de start-ups.

À propos d’En Carta :

En Carta Diagnostics est une deeptech qui développe des kits de diagnostic moléculaire rapide PointOf-Care (POC). L’entreprise se concentre en premier lieu sur le diagnostic précoce de la maladie de Lyme. Elle exploite une plateforme brevetée de diagnostic moléculaire pour laquelle elle dispose d’une licence exclusive et mondiale. Fondée en 2022, En Carta a construit cinq prototypes et publié une dizaine d’articles dans des revues scientifiques sur des agents pathogènes tels que le Zika, le chikungunya, le paludisme, Ebola et la typhoïde. Elle a également signé un contrat commercial avec un leader de la santé numérique. Installée à Paris, En Carta Diagnostics est incubée à Paris Biotech Santé, PC'UP et 50 Partners Santé. Son équipe scientifique a également reçu un prix pour un projet DARPA de 17,7 millions de dollars en 2023 et collabore avec un large réseau d'instituts de recherche en Amérique Latine.



Source : Communiqué de presse

Toute l'actualité de
• EN CARTA DIAGNOSTICS
       Partager sur facebook Partager sur twitter