Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur LinkedIn

L'OPA sur la filiale belge d'ORANGE est étendue jusqu'au 4 mai

Mardi 27 avril 2021 à 16h13

L'opérateur Orange, qui avait lancé le 8 avril son offre publique d'achat sur les 46,1% du capital de sa filiale belge qu'il ne détient pas, a annoncé mardi "rouvrir" son offre jusqu'au 4 mai inclus au prix "inchangé" de 22 euros par actions.

A l'issue de la période initiale d'acceptation qui s'est clôturée le 23 avril, Orange détient "directement et indirectement" 74,68% du capital d'Orange Belgium, a indiqué le groupe français. Insuffisant pour pouvoir retirer sa filiale de la cote.

"Si on ne peut pas racheter l'intégralité (du capital) et retirer Orange Belgium de la cote, Orange Belgium, au moins dans un premier temps, restera coté. Ce ne sera pas un problème puisque nous n'avons pas fixé de seuils qui déterminent les conditions de bonne fin de cette opération", avait prévenu jeudi Ramon Fernandez, directeur général délégué d'Orange, lors d'une conférence téléphonique.

L'opérateur français a lancé le 8 avril son offre sur le capital d'Orange Belgium qu'il ne détient pas, au prix "définitif" de 22 euros par action.

Ce montant, approuvé par l'Autorité des marchés financiers belge (FSMA) le 31 mars, faisait notamment ressortir une prime de 36% par rapport au dernier cours de clôture alors connu, avait détaillé Orange début avril.

Mais un des actionnaires minoritaires, le fonds Polygon qui détient 5,29% du capital, avait prévenu qu'il n'avait "pas l'intention d'accepter l'offre" car il juge le prix proposé sous-évalué.

Dans un communiqué publié mi-avril, le fonds avait estimé que la société valait "plus de 40 euros par action" et que l'offre de 22 euros par action d'Orange était "dérisoire".

"Orange n'a pas l'intention de modifier le prix de son offre et considère que cette opération offre à tous les actionnaires d'Orange Belgium une opportunité unique de monétiser immédiatement leur participation à des conditions attractives", avait répondu l'entreprise française.

Le groupe français a récupéré plus de 2,2 milliards d'euros à la suite d'un litige fiscal fin 2020. Orange avait annoncé qu'il comptait utiliser cette somme pour acquérir notamment la totalité de sa filiale belge.










Copyright © 2021 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

       Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur LinkedIn
Ils veulent faire des acquisitions dans ce secteur
Opérateur ou intégrateur télécom, cloud et/ou réseau (WAN) CA Max : 5.000k€
Les acheteurs du secteur "Opérateurs télécoms"