Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn

L'éditeur de logiciels DIOTA lève 7 millions d’euros

Mercredi 06 février 2019 à 14h25

Diota, éditeur de solutions logicielles de digitalisation et d’optimisation des processus industriels, annonce avoir obtenu 7 millions d’euros de financement.


5 millions d’euros ont été levés auprès d’un collège d’investisseurs de premier rang composé de CM-CIC Innovation, spécialiste des investissements dans des entreprises porteuses de ruptures technologiques, et des investisseurs historiques de la société que sont Safran Corporate Ventures, Supernova Invest et Calao Finance. À ces fonds s’ajoute un levier en provenance notamment de BPI France et d’autres dispositifs de soutien aux acteurs « Industrie 4.0 ».

Consolidation d’un leadership commercial en Europe

Diota marque une nouvelle étape majeure dans la poursuite de sa stratégie de développement européen. Cette nouvelle opération permettra en effet à la PME innovante d’accomplir l’extension et la consolidation de son rayonnement commercial en Europe, amorcés dès 2017 avec l’ouverture de sa première filiale en Allemagne.

La société prévoit notamment l’ouverture de bureaux supplémentaires ainsi que le développement de son réseau de vente indirecte afin d’accompagner la transformation digitale des acteurs industriels au travers de déploiements à large échelle, sur le territoire européen dans son ensemble.

« Nous avons été séduits par l’équipe de management de Diota qui a su concevoir une offre en parfaite adéquation avec les attentes des acteurs de l’industrie. Diota est très présent en France et en Allemagne et les fonds que nous apportons doivent permettre de mettre en œuvre la stratégie des managers pour un développement paneuropéen », explique Stéphane Simoncini, Directeur de Participations chez CM-CIC Innovation. Exécution d’une stratégie d’offre 4.0 globale

Avec le lancement en 2018 de sa solution DBRI (Digital-based Robotic Inspection) permettant des processus d’inspection robotisée sans programmation de robot, Diota a concrétisé l’élargissement de son offre de la seule Réalité Augmentée à une offre « Industrie 4.0 » globale. À l’appui de cette opération, la société poursuivra la densification de son offre de solutions visant la réalisation d’un cercle vertueux d’optimisation entre ingénierie back office et opérations terrain, au moyen d’une exploitation polymorphe de la donnée industrielle.

Diota continuera notamment la mise en œuvre de synergies et solutions à forte valeur ajoutée, en matière d’une part de restitution de la donnée digitale sur le terrain, d’autre part de capture et de restitution de la réalité opérationnelle.

«Au-delà de contribuer à la réalisation de notre stratégie, cette deuxième levée de fonds témoigne de notre capacité à remporter l’adhésion des acteurs majeurs de l’industrie. Ce nouveau gage de confiance tant en notre vision qu’en notre aptitude à accompagner nos clients dans leurs enjeux de compétitivité de façon très différenciatrice, signifie également pour nous la poursuite d’une réelle success story humaine et technologique», ajoute Lionnel Joussemet, CEO de Diota.

À propos de Diota :

Éditeur de logiciels 4.0 pour l’industrie, Diota conçoit, développe et commercialise des solutions d’optimisation des processus industriels via la digitalisation des espaces opérationnels. Intégrant des technologies de pointe de Réalité Augmentée, dont la société est le leader européen, et de contrôle automatique, ces solutions créent une continuité numérique entre les systèmes d'information industriels et les opérations terrain, améliorant productivité, qualité et traçabilité à travers le cycle de vie produit. Elles font de la PME innovante, fondée en 2009 et forte aujourd’hui d'une cinquantaine de collaborateurs en France et en Allemagne, un partenaire reconnu en matière de transformation digitale et d’amélioration de la compétitivité, auprès de grands industriels notamment de l’aérospatial, de l’automobile, de l’énergie et de la pétrochimie

Source : Communiqué de presse

       Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn
Ils veulent faire des acquisitions dans ce secteur
Éditeurs de logiciels CA Max : 15.000k€
Gestion de projets informatiques CA Max : 2.500k€
Les acheteurs du secteur "Progiciels"