Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn

L'américain ASHLAND cède ses activités de traitement des eaux pour 1,8 Md$

Jeudi 20 février 2014 à 08h30

Le chimiste de spécialités américain Ashland a annoncé mardi qu'il allait céder pour 1,8 milliard de dollars son activité de traitement des eaux, une opération qui intervient dans sa stratégie de recentrage sur son cœur de métier.

La division concernée est Water Technologies, qui a réalisé un chiffre d'affaires de 1,7 milliard de dollars lors du dernier exercice fiscal 2012/2013 et qui emploie environ 3.000 personnes dans le monde, a-t-il précisé dans un communiqué.

Ses clients principaux sont entre autres l'industrie papetière et les marchés de l'extraction minière.

Outre des produits pour l'industrie papetière, le groupe élabore des préparations chimiques qui modifient les propriétés de produits contenant de l'eau.

"Ce désengagement nous permet de nous concentrer sur le coeur de notre activité à savoir la chimie de spécialités et d'accélérer un retour du capital aux actionnaires", a commenté le PDG, James J. O'Brien, cité dans le communiqué.

Ashland a annoncé l'an dernier amorcer un virage stratégique pour moins dépendre de ses activités cycliques. Outre les traitements des eaux, il voulait se séparer de ses élastomères, hérités du rachat de son concurrent International Speciality Products (ISP) pour 3,2 milliards de dollars en numéraire en mai.

Ashland indique qu'il va utiliser le produit net de cette cession, soit environ 1,4 milliard de dollars, pour rémunérer ses actionnaires sous la forme d'un rachat de ses actions. Le conseil d'administration a autorisé un rachat "immédiat" pour 1,35 milliard de dollars d'actions immédiatement.

Le chimiste, dont le siège se trouve dans le Kentucky (sud-est), est spécialisé, à l'origine, dans le raffinage du pétrole. Il est devenu un acteur global de la chimie, notamment présent dans les produits d'entretien automobile et les lubrifiants.

Ces dernières années, la division Water Technologies a vu sa part se contracter dans le chiffre d'affaires d'Ashland, passant de 31% à 21% en trois exercices, loin derrière la branche de lubrifiants pour moteurs et celle des ingrédients de spécialités.

Copyright © 2014 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

       Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn