Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn

Jim RATCLIFFE obtient le feu vert de la DNCG pour le rachat de l'OGC Nice

Jeudi 08 août 2019 à 14h30

Le projet de rachat de l'OGC Nice par Jim Ratcliffe, le patron d'Ineos, a obtenu mercredi le feu vert de la direction nationale de contrôle et de gestion de la Ligue du football professionnel, a-t-on appris dans l'entourage du milliardaire anglais.

Première fortune d'Angleterre avec un portefeuille personnel estimé à un peu moins de 12 milliards d'euros par le magazine Forbes, Jim Ratcliffe n'attend désormais plus que l'aval de l'autorité de la concurrence pour prendre officiellement les commandes de l'OGC Nice.

La transaction devra s'élever à une centaine de millions d'euros à verser aux actuels actionnaires majoritaires, les hommes d'affaires sino-américains Chien Lee, Alex Zheng et Paul Conway, détenteurs de 80% des parts du club azuréen depuis juin 2016.

Mais avant de signer l'acte définitif de transfert de propriété, le groupe Ineos, dont l'équipe cycliste vient de remporter le Tour de France par l'intermédiaire du jeune Colombien Egan Bernal, va devoir encore patienter : son dossier déposé à l'Autorité de la concurrence restera ouvert à la notification de remarques par des tiers jusqu'au 14 août prochain.

Le temps risque donc de manquer sur le mercato estival pour le groupe qui est déjà le principal partenaire et sponsor maillot de l'équipe entraînée par Patrick Vieira.

Début juillet, Jim Ratcliffe avait déjà obtenu l'aval du comité d'entreprise du club à son projet de rachat.






Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

       Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn