Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn

Immobilier : Dans quelles villes investir en 2020 ?

Mercredi 30 octobre 2019 à 10h48 par CLUBFUNDING

La pression immobilière dans les grandes villes ne faiblit pas ! S’il est parfois trop tard pour réellement faire de bonnes affaires, il existe encore quelques îlots de rentabilité. Explications.

Des grandes villes mal-aimées… mais prises d’assaut !

Les Français n’en sont plus à une contradiction près. Alors qu’ils plébiscitent les villes de taille moyenne, voire les territoires ruraux, en termes de qualité du logement, les zones sous tension restent encore celles des métropoles. Cette situation reflète la dure réalité du marché de l’emploi, concentré autour des grands axes de transport. A cela s’ajoute, la persistance de taux bas qui donne à penser que les prix n’ont pas fini de grimper et qu’il existe encore des opportunités d’investissement à saisir. Depuis septembre, la rentrée scolaire a marqué l’habituelle pause saisonnière mais les prévisions du secteur sont particulièrement positives. MeilleursAgents distingue notamment six villes du pays dont les prix devraient augmenter de 6 à 9% d’ici septembre 2020. 



Nantes (+9%)
Alors que les prix ont déjà augmenté de 9% au cours de l’année écoulée à près de 3 300€ le mètre carré, la tendance devrait encore se poursuivre, en raison essentiellement d’un marché de l’emploi très dynamique et d’une qualité de vie qui ne cessent d’attirer de nouveaux habitants chaque année. 



Toulouse (+9%)
Cette prévision pour la ville rose s’appuie sur un indice de tension immobilière, c’est-à-dire un ratio qui mesure le rapport de force entre acheteurs et vendeurs. En septembre, on recensait à Toulouse 13 acquéreurs pour 10 cédants !



Lyon (+6%)
Si le mètre carré atteint déjà près de 4 500€ à Lyon, l’attractivité de la ville est néanmoins boostée par de grands projets d’infrastructures à la Part-Dieu ou Gerland, son statut de pôle d’innovation à rayonnement international dans des secteurs tels que les biotechnologies ou la chimie industrielle.



Rennes (+6%)
L’attractivité de Rennes repose sur des fondamentaux solides : la ligne à grande vitesse a placé la capitale bretonne à moins de 1h30 de Paris et continue de favoriser l’implantation d’entreprises de premier plan qui recrutent régulièrement (Orange, Google, etc.). Dans un futur proche, il faudra ajouter à ces facteurs de nombreux projets d’envergure tels que la restructuration du CHU à partir de 2022. 



Paris (+6%)
Bien que l’on ait franchi cet été la barre symbolique et psychologique des 10 000€ par mètre carré dans la capitale, il semblerait que la hausse des prix ne soit pas terminée ! Si la banque UBS y a identifié un risque de bulle immobilière et, de fait, Paris devient inaccessible pour les jeunes actifs. La ville n’en demeure pas moins un centre névralgique d’emploi et de formation au niveau national, et une destination extrêmement prisée par les étrangers pour y acquérir un bien.



Autre ville à suivre de près : Lille. La capitale nordiste a vu ses prix augmenter de 3% sur les douze derniers mois (soit 2 692€ par mètre carré en moyenne). Ils pourraient bien avoisiner les 6% en septembre 2020. Quel que soit la ville, ou le budget de l’acquéreur, la période n’a jamais été aussi favorable pour investir. 

Pour en savoir plus : https://www.clubfunding.fr/blog/les-villes-ou-investir-en-2020
       Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn
A propos de CLUBFUNDING
47 avenue de l'Opéra
75002 Paris
Tél : 01 77 58 38 58
Contacts :
David PERONNIN
David EL NOUCHI
Fiche complete
ClubFunding est une plateforme de financement participatif en obligations agréée par l’Autorité des Marchés Financiers depuis avril 2015.