Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn

IBM achète le spécialiste des ressources humaines KENEXA pour 1,3 md USD

Mercredi 29 août 2012 à 10h00

Le groupe informatique américain IBM va racheter Kenexa, une société spécialisée dans les ressources humaines, pour un montant de 1,3 milliard de dollars, ont annoncé les deux sociétés lundi.

Kenexa a précisé que son conseil d'administration avait approuvé "à l'unanimité" la transaction et recommande à ses actionnaires d'apporter leurs titres à l'offre d'IBM, basée sur un prix de 46 dollars par action.

Le groupe informatique espère grâce à cette opération renforcer ses activités de services pour les ressources humaines et liées aux réseaux sociaux. Il souligne dans un communiqué séparé que sa cible dispose d'une "combinaison unique de technologies +dans les nuages+ (logiciels et services informatiques en ligne NDLR) et de services de conseil".

Kenexa compte actuellement plus de 8.900 clients dans des secteurs très variés: finance, pharmacie, distribution ou consommation, selon IBM.

La société emploie 2.800 personnes et a des activités dans 21 pays. Cotée à la Bourse de New York, elle a accusé l'an dernier une perte nette de 3,9 millions de dollars, pour un chiffre d'affaires de 283 millions, d'après son rapport d'activité.

L'opération devrait être bouclée au cours du quatrième trimestre, sous réserve de l'approbation des actionnaires et des autorités de régulation compétentes.
L'action IBM s'effritait de 0,09% à 197,59 dollars dans les premiers échanges à Wall Street, tandis que celle de Kenexa bondissait de 41,25% à 45,75 dollars.


IBM

Copyright © 2012 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

       Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn