Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn

Fintech : des levées records au premier semestre 2019

Vendredi 28 juin 2019 à 14h31 par CLUBFUNDING

Les start-up françaises de fintech ont réussi à lever 354 millions d’euros depuis le début de l’année. Une somme quasiment équivalente à la totalité des levées réalisées en 2018 ! Un record synonyme d’engouement généralisé pour l’innovation dans le secteur financier.

Des start-ups toujours mieux financées

Avec 39 opérations de levées de fonds entre janvier et juin 2019, les jeunes pousses fintech ont réussi à lever autant de fonds que pendant toute l’année précédente. Soit 354 millions d’euros récoltés en six mois, contre 370 millions en 2018, selon la dernière étude « Pulse of Fintech » réalisée par KPMG.

Autre bonne nouvelle : le ticket moyen a quasiment doublé, de 5 à 9 millions d’euros. Au final, 600 millions d’euros pourraient être levés sur l’ensemble de l’année 2019.

Cette performance est due en grande partie à l’aboutissement de cinq opérations supérieures à 30 millions d’euros, qui ont animé le premier semestre. Parmi les nouveaux « champions », il faut retenir :

• Wynd, solution de digitalisation du point de vente : 72 millions d’euros,

• Younited Credit, plateforme de crédits en ligne : 65 millions d’euros,

• Shift Technology, qui lutte contre la fraude à l’assurance : 53 millions d’euros,

• Alan, qui propose une assurance santé digitalisée pour les entreprises : 40 millions d’euros,

• Lunchr, qui dématérialise les tickets restaurant : 30 millions d’euros.

En revanche, on assiste à une plus forte concentration des opérations. Le top 10 des fintechs en France représente à lui seul 87% du montant levé. Pour Mikaël Ptachek, responsable de la Practice Fintech KPMG France, ce résultat confirme « la capacité des investisseurs à apporter des financements unitairement beaucoup plus importants qu’en 2018 ». Les plus jeunes start-up encore en « phase d’amorçage » sont également soutenues par les investisseurs. 20 opérations ont déjà dépassé les 3 millions d’euros.

L’assurtech gagne du terrain

Si d’un point de vue historique, sur les neuf dernières années, les fintechs françaises se concentrent essentiellement sur les métiers du paiement et du financement, l’assurtech a fait une poussée significative en 2019.

Elle passe devant les néo-banques en atteignant 13% du montant cumulée sur la décennie (contre 9% pour les néobanques) et plus de 30% au premier semestre 2019 (contre 8% pour les néobanques). Cette envolée s’explique principalement par l’ascension de nouveaux entrants sur le marché tels que Shift Technology ou Alan.

Et leur développement va se poursuivre comme le souligne Jeremy Jawish, Co-fondateur et PDG de Shift Technology pour qui cette nouvelle levée de fonds va permettre de faire grandir l’entreprise et d'embaucher 150 personnes en 2019.

Une ouverture plus prononcée à l’international

Autre point positif, les start-ups françaises séduisent à l’étranger. Selon le dernier rapport de la plateforme de marchés financiers Dealogic, la France viendrait en seconde position en termes de volume de transactions depuis le début de l’année, derrière les États-Unis.

Plusieurs fintechs françaises ont par ailleurs déjà affirmé leur ambition de conquérir le marché international. Shift Technology s’est fixé comme objectif « d’accélérer sa croissance à Boston et Tokyo ». Lunchr a également annoncé sa volonté d’étendre sa position en Europe dès 2019 puis sur les autres continents à partir de 2020. De quoi augurer de nouveaux bons résultats dans les mois et années à venir.

Pour en savoir plus : https://www.clubfunding.fr/blog/fintech-levees-records-au-premier-semestre-2019
       Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn
A propos de CLUBFUNDING
47 avenue de l'Opéra
75002 Paris
Tél : 01 77 58 38 58
Contacts :
David PERONNIN
David EL NOUCHI
Fiche complete
ClubFunding est une plateforme de financement participatif en obligations agréée par l’Autorité des Marchés Financiers depuis avril 2015.