Partager sur facebook Partager sur twitter

FINANCIERE DE COURCELLES et FINANCIERE DE L'EPERVIER s'unissent

Vendredi 27 février 2015 à 14h35

Financière de Courcelles et Financière de l’Épervier annoncent leur rapprochement pour créer un acteur majeur, indépendant, du conseil en fusions-acquisitions pour les PMEs et ETIs.

Cette opération concrétise l’alliance de deux sociétés aux cultures et aux positionnements très semblables, dont le succès repose sur la proximité qu’elles ont pu tisser avec les groupes familiaux, les dirigeants, les investisseurs privés et les entreprises, ainsi que sur une parfaite connaissance du tissu industriel français.

Financière de Courcelles et Financière de L’Épervier mettent également en commun leur savoir-faire en matière de conseil pour les opérations transfrontalières comme pour celui de structurations de financements.

La société va désormais compter plus de 30 collaborateurs basés à Paris, avec l’appui de 15 senior advisors. Les clients bénéficieront ainsi de réseaux et d’expertises sectorielles de haut niveau (comme l’Aéronautique, l’Automobile, l’Énergie, les Télécoms ou encore l’Éducation).

Sur les 10 dernières années, c’est plus de 100 opérations qui auront été réalisées par les deux entités.

Dominique Auburtin, Président Directeur Général de Financière de Courcelles, déclare : « Cette alliance ouvre une nouvelle phase de notre développement. Plus qu’un métier commun, nous partageons la même philosophie de l’activité de conseil, fondée sur une approche profondément humaine. Cette union de moyens et de talents va favoriser notre développement et les synergies tant en France qu'à l'étranger dans nos différents domaines d'intervention.».

Bertrand de Saint Remy, Président Directeur Général de Financière de L’Épervier, déclare : « Même culture de l’indépendance, positionnement similaire, valeurs communes : nous sommes très heureux de ce rapprochement naturel avec Financière de Courcelles. Notre approche commune et originale du métier, consistant à prendre en compte à la fois les préoccupations stratégiques de l’entreprise et les objectifs patrimoniaux des actionnaires, est un gage de succès.».

Source : Communiqué de presse

       Partager sur facebook Partager sur twitter
Trouver des sociétés à reprendre dans ce secteur
Cabinet de fusion acquisition dans le secteur industriel CA : 30k€
Les sociétés à reprendre du secteur "Conseil / Audit" / en Ile-de-France