Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn

Financement participatif : à chaque projet sa plateforme !

Vendredi 25 octobre 2019 à 12h46 par CLUBFUNDING

Grâce au crowdfunding, 33381 projets ont été financés en 2018. L’idée : investir en misant sur la proximité avec les entrepreneurs dont certains projets battent des records de rentabilité. Pour comprendre comment les petites rivières forment les grands fleuves, c’est par ici !

1885, la statue de la Liberté à New-York est achevée grâce aux micro-contributions de plus de 100 000 personnes souhaitant apporter leur pierre à l’édifice ! A la fin du 19e siècle, Internet n’existe pas encore, mais le principe du financement « par la foule », hors des circuits bancaires traditionnels, est né.

Dans les années 2000, tout s’accélère. Les premières plateformes de crowdfunding en ligne permettent de financer des projets artistiques ou culturels, le plus souvent de niche. Elles sont le trait d’union entre des entrepreneurs et un nombre important de petits investisseurs à la recherche d’un projet altruiste ou souhaitant soutenir l’activité d’un proche. Aujourd’hui de nombreuses plateformes proposent encore ce financement par le don, on parle alors de « crowdgiving ». Les participants ont la possibilité de préacheter un produit ou de gagner une récompense symbolique pour leur aide.

Peu à peu, le prêt et la participation au capital ont également fait leur entrée dans la sphère du financement participatif. Immobilier, patrimoine, agriculture, solidarité… de nombreux acteurs se sont ainsi spécialisés par secteur d’activité. A la clé, de nouvelles solutions de financement pour les entrepreneurs.

Quelles différences entre crowdlending et crowdequity ?

Le « crowdlending » permet d’emprunter auprès de particuliers sans recourir aux banques, dont les conditions d’octroi de prêt se sont considérablement durcies ces dernières années. Les fonds sont généralement levés en moins d’un mois avec des modalités de remboursement (échéance, avec ou sans intérêts…) définies en amont. Les investisseurs peuvent prêter jusqu’à 5 000 euros non rémunérés par opération, ou 2 000 euros rémunérés. La durée du prêt ne peut excéder 7 ans. Cette formule séduit indéniablement les Français : les montants collectés par le biais du crowdlending ont augmenté de 40% entre 2017 et 2018 !

Quant au « crowdequity », il permet de prendre des participations dans le capital d’un projet, sans limite de montant. L’investisseur peut recevoir des actions, des obligations convertibles ou des minibons, et devient donc actionnaire à part entière de l’entreprise. A ce titre, il peut être rémunéré sous forme soit de dividendes futurs, soit d’une plus-value sur la cession de ses titres. Pour flécher durablement l’épargne des Français vers les petites entreprises, le gouvernement a mis en place des dispositifs fiscaux incitatifs pour les investisseurs, renforcés depuis peu par la loi PACTE.  

Qu’il s’agisse de prêt ou d’investissement, le crowdfunding présente des rendements intéressants (jusqu’à 12%), mais également un risque de perte en capital. C’est pourquoi il est important de vérifier que la plateforme choisie pour investir dispose d’un agrément (CIP,PSI ou IFP). Elles s’engagent à sélectionner des projets fiables, à informer les investisseurs sur les risques et à communiquer des informations détaillées sur l’opération. Avec un accompagnement adéquat, le crowdfunding constitue ainsi un excellent moyen d’investir son épargne dans l’économie réelle.

Pour en savoir plus : https://www.clubfunding.fr/blog/financement-participatif-chaqueprojetsaplateforme
       Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn
A propos de CLUBFUNDING
47 avenue de l'Opéra
75002 Paris
Tél : 01 77 58 38 58
Contacts :
David PERONNIN
David EL NOUCHI
Fiche complete
ClubFunding est une plateforme de financement participatif en obligations agréée par l’Autorité des Marchés Financiers depuis avril 2015.