Partager sur facebook Partager sur twitter Partager sur Google+ Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn

FERRERO négocie avec NESTLE pour acquérir ses activités aux USA

Vendredi 12 janvier 2018 à 17h01

Le groupe italien Ferrero est proche d'un accord avec Nestlé pour acquérir ses activités de confiserie aux Etats-Unis pour 2,8 milliards de dollars, annonce mercredi l'agence Bloomberg, citant une source proche du dossier.

Un accord pourrait être signé dès dimanche, a affirmé cette source sous couvert d'anonymat.

Les activités de confiserie de Nestlé USA ont permis des ventes d'environ 900 millions de francs suisses (828 millions d'euros) en 2016, alors que le marché des bonbons est évalué à 8 milliards de dollars (6,7 milliards d'euros) par le cabinet Ibis World.

Elles comptent la marque de chocolat Crunch, mais aussi Butterfinger, BabyRuth, 100Grand, SkinnyCow, Raisinets, Chunky, OhHenry!, SnoCaps, SweetTarts, LaffyTaffy et Nerds.

Selon la presse, Ferrero, connu pour ses Tic Tac, son Nutella et ses Ferrero Rocher, est en concurrence avec Hershey et des fonds privés, dont Rhone Capital.

Avec cette acquisition, Ferrero deviendrait le troisième producteur de confiserie aux Etats-Unis, derrière Hershey et Mars.

Ferrero cherche depuis 2016 à renforcer sa présence aux Etats-Unis, qui représente plus d'un cinquième du marché mondial des confiseries mais seulement 5% de son chiffre d'affaires.

Il a acquis en octobre la société Ferrara Candy Company, troisième fabricant américain de confiseries non chocolatées. Ferrara a une position forte sur le marché des bonbons et chewing gums, avec les marques Trolli, Brachs ou encore Black Forest Organics.

Auparavant, Ferrero avait déjà mis dans son escarcelle, en mars 2017, le producteur américain de chocolat Fannie May.

Troisième fabricant mondial de confiseries chocolatées, Ferrero a doublé son chiffre d'affaires en dix ans pour atteindre plus de dix milliards d'euros.

Sur l'exercice 2015/2016 qualifié d'"exceptionnel" par Ferrero, ses ventes ont augmenté de 8,2%.

Il compte 22 sites de production et plus de 40.000 employés. Ses produits sont désormais vendus dans quelque 170 pays et Nutella, son produit phare, compte 32 millions de fans sur Facebook.

Né en 1946 à Alba, dans le nord de l'Italie, et entièrement détenu par la famille Ferrero, très discrète, le groupe s'est longtemps tenu à l'écart des acquisitions, ne se développant que par croissance organique.

Mais depuis 2014, il a revu sa stratégie en acquérant d'abord le groupe turc Oltan, spécialisé dans les noisettes, puis en 2015 le chocolatier britannique Thorntons, avant de débuter son offensive aux Etats-Unis.

Il a aussi croqué en 2016 Delacre et ses célèbres cigarettes russes pour s'implanter sur le marché des biscuits de qualité, moins saturé que celui du chocolat.






Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

       Partager sur facebook Partager sur twitter Partager sur Google+ Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn