Partager sur facebook Partager sur twitter Partager sur Google+ Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn

EXFO met la main sur ASTELLIA

Mardi 13 mars 2018 à 17h12

La transaction de 25,9 M€ unit les deux chefs de file de l’industrie des tests de fibre optique et de surveillance de réseaux mobiles, donnant naissance à un nouvel acteur mondial en tests, surveillance et analyse de réseaux

EXFO inc. (NASDAQ : EXFO, TSX : EXF), la référence en tests, surveillance et analyse de réseaux, annonce l’acquisition de 97,44 % du capital et d’au moins 95,07 % des droits de vote d’Astellia (EURONEXT : ALAST), leader mondial des solutions d’analyse de la performance des réseaux mobiles et de l’expérience des abonnés, à l’issue de la deuxième phase de l’offre publique d’achat. L’annonce a été faite à l’occasion du Congrès mondial de la téléphonie mobile (MWC), le plus important de l’industrie mobile.

Astellia a déclaré un chiffre d’affaires de 38,6 millions d’euros en 2017. L’entreprise, dont le siège social se situe à Rennes, en France, compte plus de 400 employés et 120 clients partout dans le monde. Ses solutions et services aident les opérateurs de réseaux mobiles à améliorer la qualité de leur service, à maximiser l’efficience opérationnelle, à fidéliser leurs abonnés et à accroître les revenus des déploiements de réseaux centraux, RAN, LTE et SDN/NFV.

« C’est une excellente nouvelle pour les clients d’Astellia et d’EXFO, affirme Germain Lamonde, fondateur et président exécutif du conseil d’administration d’EXFO. Nous unissons nos forces et nos technologies pour renforcer notre capacité à aider les opérateurs de réseaux à évoluer au rythme accéléré de l’industrie et à répondre à la demande croissante. En conjuguant notre envergure, nos parts du marché mondial, nos technologies, nos services professionnels et notre expertise de la technologie mobile, nous sommes très bien positionnés pour le prochain cycle d’investissement des opérateurs de réseaux mobiles. En effet, nos clients entament une transformation pour mieux répondre à la demande insatiable de bande passante et accélérer les services mobiles. »

« Ensemble, EXFO et Astellia seront en meilleure position pour aider les opérateurs de réseaux à tirer le maximum de leurs investissements dans la 3G et la 4G et pour déployer les infrastructures 5G, RAN et CRAN, a déclaré Abdelkrim Benamar, directeur général d’Astellia. Nos solutions d’automatisation, de
dépannage, d’information sur les réseaux et de données sur l’expérience des abonnés sont cruciales pour la performance d’affaires de nos clients. »

Étant donné que les actionnaires minoritaires ne détiennent pas plus de 5 % du capital ou des droits de vote d’Astellia, EXFO entend lancer un retrait obligatoire des derniers actionnaires afin de radier Astellia de la cote de la Bourse Euronext de Paris. L’intégralité du capital d’Astellia (sur une base pleinement diluée) est évaluée à environ 25,9 millions d’euros.

EXFO en bref

EXFO propose des solutions ingénieuses de test, de surveillance et d’analyse de données de réseaux aux plus grands fournisseurs de services de communication, fabricants d’équipements de réseau et services Web.

Depuis 1985, nous collaborons étroitement avec nos clients dans différents contextes – laboratoires, terrain, centres de données et rencontres de direction, notamment – pour offrir des technologies et des méthodes novatrices à chaque stade du cycle de vie des réseaux. Nos solutions d’orchestration de tests et d’analyse de données 3D en temps réel simplifient le travail des clients en leur apportant des données éclairantes issues des réseaux, des services et des abonnés. Notre priorité : aider nos clients à prospérer dans une industrie en pleine transformation, où l’on ne peut plus se contenter du minimum requis en matière de test, de surveillance et d’analyse

Source : Communiqué de presse

Toute l'actualité de
• EXFO FRANCE
       Partager sur facebook Partager sur twitter Partager sur Google+ Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn
Ils veulent faire des acquisitions dans ce secteur
Entreprise de services numériques CA Max : 10.000k€
Les acheteurs du secteur "Progiciels"