Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur LinkedIn

EXEVIR annonce la clôture d'un financement 42 M€

Lundi 29 mars 2021 à 14h47

- Augmente le financement de série A de Fund + de 19 millions d'EUR supplémentaires.

- La première étude clinique chez l'homme du seul anticorps VHH72-Fc (XVR011) dérivé du lama, dans le cadre du traitement potentiel et de la prévention de la Covid-19, est sur le point de commencer.

- L'anticorps XVR011 devrait être efficace contre le SARS-CoV-2 et, plus important encore, contre ses variantes à diffusion rapide ainsi que contre d'autres sarbecovirus susceptibles d'apparaître à l'avenir.

ExeVir, qui développe des traitements par anticorps à domaine unique offrant une grande protection contre des infections virales, annonce aujourd'hui la conclusion de son financement de série A pour un montant total de 42 millions d'euros (ou 50 millions de dollars).

Ces fonds ont été réunis par Fund + ainsi que le VIB, UCB Ventures, la SFPI et V-Bio Ventures, mais aussi par de nouveaux investisseurs: la SRIW, Noshaq, Vives IUF, SambrInvest, ainsi que plusieurs Family Offices belges.

ExeVir utilisera ce financement pour lancer les essais cliniques de phase 1b/ 2 à l'échelle mondiale sur le composé principal XVR011, qui doivent commencer prochainement. L'entreprise prévoit également de développer en parallèle une formulation sous-cutanée du VHH72-Fc pour le traitement de la Covid-19 et d'accélérer le développement de son portefeuille sur les maladies infectieuses, au-delà de la Covid-19.

Torsten Mummenbrauer, PDG d'ExeVir Bio, a déclaré : «Ce financement nous permet de lancer la phase 1b / 2 de l'étude clinique sur notre composé principal XVR011, conçu comme un essai visant l'évaluation de l'homologation d'urgence ou sous conditions dans le contexte sanitaire actuel. En outre, il nous permet d'accélérer le développement de sa formulation et le lancement de sa fabrication. Nous tenons à remercier nos investisseurs pour leur soutien remarquable dans cette situation sans précédent. Nous réitérons notre engagement dans l'effort international contre la Covid-19 ainsi que notre soutien aux systèmes de santé, et notre engagement pour permettre un accès dans le monde entier à ce nouveau traitement. »

Philippe Monteyne, associé chez Fund + et actuel Président du conseil d'administration d'ExeVir Bio, a ajouté: «Neuf mois seulement après sa création, ExeVir a accompli de prodigieux progrès dans le développement de son composé principal XVR011, qui est prêt pour son développement clinique. Nous sommes fiers que la Belgique se place au premier plan des efforts internationaux dans les domaines de la recherche, de l'innovation et des travaux scientifiques de pointe. Au travers du pays, l'industrie des sciences de la vie est très développée et une importante réserve de capitaux disponibles permet à ExeVir d'accélérer le développement de traitements prometteurs susceptibles de sauver des vies à l'échelle mondiale. C'est le travail interdisciplinaire entre ExeVir, la VIB, l'institut Rega, UCB et de nos nombreux collaborateurs ainsi que de tous nos actionnaires qui ont permis à ExeVir de faire ces progrès aussi rapidement et de préparer le terrain pour le développement clinique du XVR011 comme traitement et prévention du Covid-19. Un projet belge où les expertises de l'ensemble du pays s'unissent (VIB à Gand et Bruxelles, des études précliniques à Louvain, une production clinique à Braine-l'Alleud et des études cliniques qui ont des lieux à travers tout le pays) . »

La plateforme d'anticorps à domaine unique (VHH) a été développée par des chercheurs du VIB-UGent: les professeurs Xavier Saelens et Nico Callewaert. Basée sur l'étude récemment publiée sur BioRxiv par les chercheurs du VIB concernant l'anticorps XVR011, qui démontre une puissante et vaste activité de neutralisation et de protection contre les infections au SARS-CoV-2, contre les variantes inquiétantes et autres coronavirus apparentés, l'anticorps XVR011 devrait être efficace contre le SARS-CoV-2 et, plus important encore, contre ses variantes à diffusion rapide ainsi que contre d'autres sarbecovirus susceptibles d'apparaître à l'avenir.

Caroline Thielen, Investment Manager Life Sciences de la SRIW rejoindra le conseil d'administration d'ExeVir Bio aux côtés de Torsten Mummenbrauer, PDG d'ExeVir Bio, de Philippe Monteyne, associé chez Fund +, d'Erica Whittaker, Directrice d'UCB Ventures , de Jérôme Van Biervliet, Administrateur général du VIB, de Stef Heylen représentant la SFPI, du Professeur Michel Kazatchkine, Directeur indépendant, de Katja Rosenkranz chez V-Bio (observatrice), de Joel Henneghien Vives IUF (observateur) et de Louis Declerck chez Fund + (observateur).

S'exprimant au nom des investisseurs publics wallons (SRIW, Noshaq et SambrInvest), Caroline Thielen partage: «Nous sommes très heureux d'investir dans ce projet innovant avec un tel impact sociétal. Nous sommes convaincus qu'ExeVir bénéficiera pleinement de notre écosystème régional pour booster sa croissance ».

À propos d'ExeVir Bio :

ExeVir Bio mobilise sa plateforme technologique de nanocorps pour développer des traitements antiviraux offrant une grande protection contre les infections virales, notamment les coronavirus. Il s'agit d'une spin-out du VIB, l'institut belge de recherche en sciences de la vie de rang mondial, qui repose sur les travaux des professeurs Xavier Saelens et Nico Callewaert du VIB, en collaboration avec le laboratoire de Jason McLellan (Université du Texas à Austin), le laboratoire de Barney Graham (centre de recherche sur les vaccins de l'Institut national des allergies et des maladies infectieuses des États-Unis) et le laboratoire de Johan Neyts (Institut Rega de l'Université catholique de Louvain).

ExeVir Bio est dirigée par une équipe d'experts qui rassemble une expérience internationale dans les domaines biotechnologiques et pharmaceutiques et dispose d'un savoir-faire éprouvé dans le développement et la mise sur le marché de produits. Elle a levé plus de 42 M € de fonds auprès d'investisseurs de premier ordre dirigés par Fund +, le VIB, UCB Ventures, la SFPI, SRIW, Noshaq, SambrInvest, Vives, V-Bio et plusieurs Family Offices belges.

Source : Communiqué de presse

Toute l'actualité de
• EXEVIR BIO
       Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur LinkedIn
Trouver des sociétés à reprendre dans ce secteur
Logiciel médical/système digital pour le suivi à distance du cancer CA : 4.700k€
Les sociétés à reprendre du secteur "Biotechnologie" / en Belgique