Partager sur facebook Partager sur twitter Partager sur Google+ Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn

DANONE réduit sa part dans son partenaire japonais YAKULT

Mercredi 14 février 2018 à 09h32

Le groupe alimentaire Danone a annoncé mercredi qu'il allait réduire les parts qu'il détient dans son partenaire de longue date, le spécialiste japonais des produits lactés Yakult, une décision qui lui permettra notamment de diminuer sa dette.

Alors qu'il possède un peu plus de 21% de Yakult actuellement, Danone compte descendre à environ 7% du capital.

Dans un communiqué séparé, Yakult a précisé que l'opération porterait sur 22,6 millions d'actions. Cela représente un montant de 1,35 milliard d'euros, sur la base du cours de clôture du groupe japonais mercredi à la Bourse de Tokyo.

En fonction des conditions de marché, 1,9 million d'actions supplémentaires pourraient être concernées.

"La cession envisagée s'effectuera par une opération de marché lancée ce jour par Yakult, et dont la réalisation est prévue en mars", indique le communiqué de Danone. Yakult doit également lancer un programme de rachat d'actions, auquel Danone va participer.

A l'issue de ces opérations, l'agroalimentaire français devrait rester le principal actionnaire du japonais et continuer de siéger à son conseil d'administration.

Le titre de Danone était en hausse de 0,99% à 64,51 euros vers 13H30, à la Bourse de Paris.

Pour les analystes, cette évolution de la participation de Danone n'est pas une surprise.

"Ce n'est pas une activité +coeur+ pour eux et donc ils étaient plutôt dans une optique de réduction de participation", a indiqué à l'AFP Virginie Roumage, analyste chez Bryan Garnier.

"Après l'acquisition de WhiteWave, la priorité pour eux, c'est le désendettement", a-t-elle ajouté.

Le niveau d'endettement du groupe avait augmenté de façon significative après le rachat en 2016 de la société américaine spécialisée dans les produits laitiers bio et d'origine végétale The WhiteWave Foods, pour quelque 12,5 milliards de dollars.

Cette réduction de participation devrait aider le groupe à atteindre ses objectifs financier de 2020, notamment celui d'un radio d'endettement (dette nette/Excédent brut d'exploitation) inférieur à 3 en 2020.

Promouvoir les probiotiques

Les deux entreprises ont, par ailleurs, signé un "protocole d'accord modifié", "confirmant leur engagement à poursuivre une relation stratégique de long terme".

Elles comptent renforcer leurs efforts pour promouvoir les probiotiques au travers d'un organisme qu'elles ont cofondé, selon le document.

Les deux groupes prévoient également d'étudier "la faisabilité de nouveaux projets de collaboration, tels que la distribution de produits Yakult par Danone sur les marchés européens où la marque n'a pas encore de présence significative, notamment sur un premier marché test en Espagne".

"Danone voit vraisemblablement la marque Yakult comme complémentaire à Actimel pour augmenter la sensibilité à la catégorie des probiotiques", selon les analystes de Barclays.

Le géant agroalimentaire français avait pris une participation dans Yakult dès 2000, avant de mettre en place une collaboration pour promouvoir les probiotiques en 2004, puis de la renouveler en 2013.

Les deux partenaires ont toutefois connu des divergences.

En 2013, Danone, qui détenait 20% du capital du japonais, avait souhaité porter sa participation à 36%. Yakult n'étant pas d'accord sur cette proportion, les deux entreprises auraient tenté de s'entendre sur un pourcentage intermédiaire de 28%, mais n'auraient pas trouvé de compromis satisfaisant.

Yakult souhaitait alors poursuivre seul son développement hors du Japon et protéger son indépendance de direction, d'où son opposition à une montée de Danone à un niveau supérieur à un tiers de son capital.











Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Toute l'actualité de
• Danone
Autres articles sur l'opération
28/03/2018 DANONE finalise la cession de YAKULT HONSHA
       Partager sur facebook Partager sur twitter Partager sur Google+ Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn
Trouver des sociétés à reprendre dans ce secteur
Négoce et distribution de fromages et produits du terroir CA : 2.700k€
Les sociétés à reprendre du secteur "Fabrication de produits laitiers" / en Japon