Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur LinkedIn

CRÉDIT AGRICOLE s'empare de la banque CREVAL

Mardi 27 avril 2021 à 09h30

Crédit Agricole a réussi son offre publique d'achat (OPA) sur Credito Valtellinese (Creval) et contrôle désormais 91,17% du capital de la banque italienne, a annoncé vendredi le groupe français, qui a déboursé "environ 785 millions d'euros" au total pour renforcer sa présence en Italie.

Cette opération va faire de lui le septième groupe bancaire de la péninsule en termes de clientèle et d'actifs, avec une part de marché de 5%.

Environ 90,94% des actions Creval concernées (représentant environ 88,71% du capital social de la banque) ont été apportées à l'offre, qui expirait vendredi, indique le groupe dans un communiqué, précisant qu'il s'agit de résultats provisoires.

Compte tenu de la participation de 2,45% déjà détenue dans Creval, Crédit Agricole Italia détiendra au total environ 91,17% du capital de Creval, "ce qui est supérieur à l'objectif de 90% visé", souligne le groupe. C'est l'ensemble de ces opérations qui lui ont coûté 785 millions d'euros.

Le prix payé est de 12,27 euros par action, hors dividende. Avec le dividende qui sera versé en avril (0,23 euros), le prix se monte à 12,50 euros.

Lors du lancement de l'OPA, en novembre 2020, Crédit Agricole Italia proposait 10,50 euros par action. Il avait dû ensuite relever son offre.

Crédit Agricole "se félicite que la grande majorité des actionnaires de Creval aient saisi l'opportunité représentée par l'offre, contribuant ainsi à la création d'un groupe bancaire italien solide, au service de 3 millions de clients", indique le communiqué.

L'Italie, qui contribue à 15% du résultat net de Crédit Agricole, représente le deuxième marché du groupe.










Copyright © 2021 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Toute l'actualité de
• CREDIT AGRICOLE
       Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur LinkedIn