Partager sur facebook Partager sur twitter Partager sur Google+ Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn

Comment vendre une PME au meilleur prix ?

Mercredi 19 décembre 2018 à 16h42 par ACTORIA

Un entrepreneur qui souhaite vendre une PME maintenant ou plus tard doit toujours s’y préparer au mieux. Parmi les étapes les plus importantes, il convient d’anticiper toutes les questions financières.

Vous devez vendre une PME et vous espérez en tirer le meilleur prix. Pour vous lancer dans une nouvelle carrière ou profiter d’une retraite bien méritée, la vente de votre petite entreprise constitue un bel apport en trésorerie. À condition d’avoir stratégiquement préparé votre sortie et d’obtenir la valeur de transaction la plus élevée. Ou en tout cas, la plus proche de vos ambitions. Voici 7 étapes de « nettoyage financier » pour que votre entreprise soit sous son meilleur jour.

7 actions avant de vendre une PME :

1. Organisez vos papiers

La décision de vendre une PME ne se fait pas du jour au lendemain. Le rangement de tous les documents, de préférence un an ou deux avant d’entreprendre des négociations, permet de soulever d’éventuelles difficultés administratives. Si des papiers venaient à manquer, vous aurez le temps de mettre de l’ordre. De quoi rassurer les candidats acquéreurs, en montrant l’image d’une entreprise gérée méthodiquement. Rassemblez, pour les 5 dernières années, des preuves de rentabilité, relevés bancaires, déclarations de revenus, baux, rapports de sécurité, contrats et différentes informations sur les employés et les clients.

2. Transférez vos biens personnels

Tout ce que vous souhaitez conserver après la vente pour un usage personnel, doit être transféré à votre nom. Cette stratégie permet d’augmenter efficacement les flux de trésorerie de votre PME. Les actifs transférés ne sont pas traduits par une perte amortie sur votre bilan, ce qui rend l’entreprise financièrement plus attrayante pour vos acheteurs potentiels. Assurez-vous d’identifier et de transférer ces actifs avant la signature afin d’éviter toute confusion ou complication lors des négociations.

3. Effectuez l’évaluation de l’entreprise

Faites appel à un tiers pour réaliser l’évaluation de la valeur de votre PME, déterminer le potentiel de croissance et le risque assumé. Le consultant observe les données financières et la variable macro, comme la concurrence, les tendances économiques et la demande du marché. Selon sa santé financière, la valeur de votre entreprise devrait se situer entre 2 et 6 x votre flux de trésorerie annuel.

Lire aussi : Comment évaluer la valeur d’une entreprise ?

4. Maximisez vos ventes

Vos candidats acquéreurs souhaitent des flux de trésorerie positifs et des ventes stables ou en hausse. Il sera donc peut-être nécessaire de diversifier votre clientèle, de booster vos ventes via des campagnes marketing et autres promotions. Préparez une stratégie de croissance pour l’après cession, afin que les acheteurs aient aussi une vision du futur de l’entreprise.

5. Trouvez un intermédiaire efficace

Vendre une PME, avec l’augmentation du nombre d’intermédiaires numériques, vous expose à un grand nombre de sollicitations. Un consultant professionnel pourra vous aider à trier rapidement les candidatures sérieuses, simplifier les négociations et les transactions. Non seulement cela peut vous aider à obtenir le meilleur prix pour votre entreprise, mais aussi à faire face aux difficultés juridiques.

6. Établissez votre structure de paiement

Lorsque le prix est négocié avec votre acheteur, vous devez aussi vous entendre sur la manière dont vous recevrez les paiements. Vous pouvez toucher une somme forfaitaire – en prenant garde aux conséquences fiscales – ou demander un étalonnage, un plan de paiement sus plusieurs années. Vous pouvez aussi négocier un emprunt sur les actifs de votre entreprise ou le versement d’une partie des bénéfices engendrés après votre départ.

Lire aussi : Comment structurer la vente de votre entreprise ?

7. Retirez-vous des fonctions managériales

Au fur et à mesure, simplifiez votre activité et limitez votre participation dans l’entreprise. Avant de vendre une PME, ne négligez pas la transmission du savoir et déléguez les fonctions administratives et de gestion. Assurez-vous que votre acheteur dispose du support et des ressources nécessaires pour lancer ses activités. Préparez vos employés et ajustez votre stratégie commerciale pour vous assurer que votre petite entreprise peut prospérer sans vous.

Si vous avez besoin d’une aide supplémentaire pour vendre votre entreprise, contactez les consultants professionnels d’Actoria France, dédiés à tirer le meilleur parti de votre entreprise.

Pour en savoir plus : http://www.actoria.fr/vendre-une-pme-tout-est-une-question-de-finances
       Partager sur facebook Partager sur twitter Partager sur Google+ Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn
A propos de ACTORIA
24, rue de Lisbonne
75008 Paris
Tél : 01 45 22 90 20
Contact :
Fabrice LANGE
Fiche complete
Cabinet international de conseil de dirigeants souhaitant céder ou transmettre leur entreprise Premier opérateur européen spécialisé sur les PME à être physiquement implanté dans 5 pays différents - Logistique internationale - Equipe pluridisciplinaire (juridique, financière et technique).