Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn

Comment structurer la vente de son entreprise ?

Mercredi 24 juillet 2019 à 11h35 par ACTORIA INTERNATIONAL

La vente de son entreprise est plutôt simple. Le cédant vend la totalité de la société. Mais il existe bien d’autres formes juridiques pour ce type de transaction. Quelles sont les alternatives et comment négocier ?

Vente de son entreprise : les intérêts du vendeur



À quel moment détermine t-on que la vente de son entreprise dans sa forme traditionnelle n’est pas dans le meilleur intérêt du cédant ? Imaginons qu’un dirigeant compte sur la cession de sa société pour financer sa retraite et vivre le restant de ses jours. Cela peut l’amener à conduire des négociations peu éclairées. Sans réellement comprendre la valeur de sa structure, il demande un prix trop élevé. Ce qui risque de nuire évidemment à la conclusion et la signature d’un accord.

Un autre cas de figure est lorsque que le vendeur souhaite rester impliqué dans l’entreprise. Au quotidien ou en tant que consultant. Or, si la transmission du savoir est essentielle à la réussite du projet, la plupart des acheteurs ont besoin d’une rupture à un moment donné. Ils ont besoin de sentir qu’ils prennent véritablement le contrôle de l’entreprise. De même, un entrepreneur peut souhaiter que les employés et la direction restent à leur poste. Cela peut ne pas correspondre à l’idée de l’acheteur quant à l’avenir. Si ces mises en garde existent, une vente traditionnelle peut ne pas fonctionner.

Quelles sont les alternatives à la vente traditionnelle ?



D’autres options permettent de structurer la vente de son entreprise. C’est le cas de la recapitalisation par laquelle un propriétaire ne vend pas l’ensemble des activités mais conserve une propriété partielle. Une autre alternative est la location d’actions. Le propriétaire conserve une participation dans l’entreprise pendant une durée définie, de sorte que le repreneur bénéficie d’une période d’essai. Si la valeur de l’entreprise augmente pendant ce laps de temps, le cédant augmente ses liquidités.

Le management buyout est encore une option à considérer. Les managers les propriétaires de l’entreprise et le propriétaire initial en tire les avantages. La vente de son entreprise via cette transaction garantit la continuité des opérations. Les repreneurs comprennent la structure et sont susceptibles de garder les employés.

Que doit faire un propriétaire avant la vente de son entreprise ?



Un entrepreneur doit anticiper le calendrier bien avant le début du processus de vente. On pale d’un processus de planification de 3 à 5 ans, dont une grande partie est axée sur le positionnement de la société sous son meilleur jour. Les acheteurs s’attendent à ce que les états financiers, les documents d’entreprise et les contrats de la société soient en bonne condition pour faire preuve de due diligence. Si le candidat acquéreur découvre un litige ou quelconque difficulté, que le propriétaire ne peut expliquer, cela affecte un accord sous forme de concessions. Et cela entraîne un prix d’achat réduit voire la fin des négociations.

La manière dont une entreprise est vendue dépend des désirs et des besoins du vendeur et de l’acheteur. Structurer un accord qui fonctionne pour tout le monde exige de la créativité, de la flexibilité et une équipe de professionnels bien informés. Pour vous accompagner dans la vente de votre entreprise, contactez les consultants Actoria, experts en transmission depuis plus de 25 ans.

Pour en savoir plus : https://www.actoria.fr/comment-structurer-la-vente-de-son-entreprise
       Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn
A propos de ACTORIA INTERNATIONAL
24 rue de Lisbonne
75008 Paris
Tél : 0145229020
Contact :
Pierre Simon
Fiche complete
Cabinet international de conseil de dirigeants souhaitant céder ou transmettre leur entreprise Premier opérateur européen spécialisé sur les PME à être physiquement implanté dans 5 pays différents - Logistique internationale - Equipe pluridisciplinaire (juridique, financière et technique).