Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn

Comment évaluer la valeur d’une entreprise ?

Lundi 05 août 2019 à 12h16 par ACTORIA INTERNATIONAL

C’est la grande question de la transmission : comment évaluer la valeur d’une entreprise ? Retour sur les méthodes qui permettent de fixer un prix de vente.

Il existe plusieurs façons de répondre à la question essentielle : comment évaluer la valeur d’une entreprise ? Que vous vendiez les actifs, un fonds de commerce ou les parts de société, on retient généralement 3 façons de calculer le prix de vente d’une société.

Comment évaluer la valeur d’une entreprise : 3 recettes



Il n’existe pas un seul procédé pour estimer le prix d’une entreprise. L’idéal étant de les combiner entre eux. Une méthode complémentaire permet en effet d’être plus fort en phase de négociation.

1. La méthode patrimoniale



C’est la méthode basique, qui consiste à additionner la valeur des actifs et retrancher les dettes, le passif. Cela permet de déterminer la situation nette ou l’actif net comptable. Evidemment, en fonction de l’âge de l’entreprise et des actifs, des ajustements doivent être réalisés. Les actifs corporels (le matériel, les agencements, etc) sont évalués en fonction de leur état d’usage et d’amortissement. Aussi, il convient de réévaluer les biens qui ont perdu ou ont pris de la valeur tels que le fonds commercial, les stocks, l’immobilier ou les terrains. Il faudra aussi intégrer les passifs absents du bilan ou de liquidation.

La méthode patrimoniale permet d’évaluer la valeur d’une entreprise artisanale, ou d’un commerce très bien placé, employant quelques salariés et dont le matériel ainsi que l’outillage sont utilisables. Elle offre une valeur économique mais ne prend en compte ni la rentabilité actuelle, ni le potentiel futur, ni la force de la clientèle, sa fidélité.

2. La méthode comparative



Ou comment évaluer la valeur d’une entreprise en fonction de la valeur de ses concurrents. Pour cela, on compare donc la société en vente avec d’autres structures au profil identique, ayant récemment fait l’objet d’une transaction. Cela permet de définir la valeur du marché. La comparaison est effectuée grâce aux données d’organisations professionnelles, syndicats, fédérations et autres chambres de commerce.

Cette technique doit être envisagée dans le cadre d’une reprise de commerce ou d’une activité artisanale. Elle consiste en une forme de barème, basé sur l’activité et la zone géographique de l’entreprise. Attention toutefois. La valeur obtenue est une fourchette qui peut être assez large, en fonction du chiffre d’affaires. Elle ne permet pas de déterminer le montage financier le plus opportun pour acquérir l’entreprise.

3. La méthode économique



Le calcul consiste à évaluer la rentabilité future de l’entreprise. À partir des revenus des dernières années, on extrapole la valeur de la société à un instant T. C’est le résultat « typique » de l’entreprise divisé par le taux d’actualisation. Cette technique permet d’assurer que la structure sera capable de produire des bénéfices. Aussi, le risque de non réalisation de ces bénéfices est pris en compte dans la formule de calcul.

L’intérêt de cette méthode, c’est qu’elle peut être utilisée à la fois par le cédant, qui se base sur l’historique et à la fois par le repreneur, qui effectue plutôt des projections. De plus, elle permet de réfléchir au montage financier le plus avantageux pour les deux parties. Il est alors plus facile de calculer le remboursement du prêt grâce aux résultats futurs.

Vous souhaitez céder ? Ne ratez pas les conseils d’Actoria pour fixer le juste prix de votre entreprise. Prenez contact avec nos experts consultants.



Pour en savoir plus : https://www.actoria.fr
       Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn
A propos de ACTORIA INTERNATIONAL
24 rue de Lisbonne
75008 Paris
Tél : 0145229020
Contact :
Pierre Simon
Fiche complete
Cabinet international de conseil de dirigeants souhaitant céder ou transmettre leur entreprise Premier opérateur européen spécialisé sur les PME à être physiquement implanté dans 5 pays différents - Logistique internationale - Equipe pluridisciplinaire (juridique, financière et technique).