Partager sur facebook Partager sur twitter Partager sur Google+ Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn

CHEFING lève 4 M€ pour digitaliser le marché des traiteurs

Vendredi 08 février 2019 à 16h50

chefing, service de traiteurs professionnels et indépendants, annonce une seconde levée de fonds.

Pour un montant de 4 millions d’euros, la Financière Saint James, présidée par Michaël Benabou (co-fondateur de vente-privee.com), un groupe de business angels et le family office de la famille Bentzmann renouvellent leur confiance à la start-up française déjà rentable au bout d'un an et demi d'activité.

Avec cette levée, chefing valide son business model tout en accélérant son développement sur Paris et l'Ile de France.

Un business model innovant basé sur l'audace et l'humain

chefing, c'est la start-up des entreprises qui veulent des événements qui leur ressemblent vraiment. Grâce à une équipe audacieuse qui crée chaque proposition en partant d'une page blanche, chefing est 100% agile et sur mesure. Parce qu'il n'y a pas de catalogue food figé, le client a toujours le choix entre plusieurs menus garantis sans industrialisation.

Pour proposer cette diversité, chefing a sélectionné une quarantaine de chefs parmi les 4 500 traiteurs indépendants de France. Avec eux, finis les sandwiches SNCF ou les pièces guindées à la versaillaise, ils assurent des menus créatifs 100% faits main à partir de produits frais et de saison.

Dans la guerre des talents actuelle, le traiteur devient un outil de différenciation et de construction de la culture d'entreprise. En proposant des expériences personnalisées pour chaque type d'entreprise, chefing répond aux problématiques BtoB d'image et de ressources humaines.

Chez chefing, le chef se concentre sur son savoir-faire et son talent, ce qui garantit qualité et originalité des recettes. Et l'équipe chefing gère tout le reste : packaging écoresponsable, livraison, service & staff, matériel & décoration, scénographie, lieux,...

En un an et demi d'activité, chefing c'est :

- 60 000 convives,

- 350 événements organisés jusqu’à 1000 personnes,

- + de 200 clients prestigieux : Nike, Spotify, La Scène Musicale, Txfy, Hopscotch, Wework, L’Occitane…,

- une quarantaine de chefs indépendants,

- 20 salariés.

« Nous sommes heureux de renouveler notre confiance à un entrepreneur de talent comme Théobald et à l'équipe soudée qui l'entoure. » Michaël Benabou - Président La Financière Saint James.

Théobald de Bentzmann, fondateur de chefing, a rencontré de nombreux fonds : « certains ont été de très bon conseil, d'autres se sont positionnés pour de prochaines levées plus importantes. Au final, j'ai choisi de continuer avec mes investisseurs historiques ».

C'est avant tout un choix humain, celui de s'entourer d'entrepreneurs chevronnés dont la réussite est un exemple pour tous.

Michaël Benabou, co-fondateur de vente-privée.com et président de la Financière Saint James, n'a pas investi par hasard dans le projet du trentenaire à l'énergie débordante, adepte du "miracle morning".

« Théobald a démontré une capacité d’exécution hors norme, qui lui a permis de positionner chefing comme un acteur apportant un service innovant et de qualité à un nombre croissant de clients déjà fidèles ».

Clément Lamolinerie, responsable des investissements à la Financière Saint James, poursuit : « sur ce marché très concurrentiel et mature (2,5 milliards d'euros), mais jamais renouvelé, chefing a su se démarquer grâce à son approche disruptive du métier. Sa croissance très significative lui permet de dépoussiérer un secteur encore peu digitalisé ».

OBJECTIF 2019 : TRIPLER SON CHIFFRE D'AFFAIRES & DIGITALISER LES PROCESS

Le mot d'ordre en 2019 chez chefing ? Accélérer !

Pour cela, Théobald ambitionne de structurer les équipes en recrutant environ une quinzaine de personnes à des postes stratégiques. Directeur des achats, directeur du développement et profils tech seront les priorités.

Car chefing entend bien digitaliser le métier à tous les niveaux. La circulation et la coordination des informations, de la demande du client à la fin de l'événement, seront gérées dans une seule application interne. Une autre simplifie déjà le lien avec les traiteurs indépendants.

En parallèle est développée une application inédite dans le métier, à destination des clients, permettant de commander, d'ajuster et de suivre les prestations. L'équipe tech de chefing travaille aussi à automatiser la prise de brief via des algorithmes intelligents.

Les résultats attendus : tripler le chiffre d'affaires en 2019, et d'ici 2 ans, l'ouverture du service dans d’autres capitales pour devenir la référence européenne sur un marché de 17 milliards d'euros.

L'ambitieuse start-up est accompagnée par un board constitué d'entrepreneurs à succès : Jean-Baptiste Danet, président de Croissance Plus, Julien Madar, entrepreneur, Stanislas de Bentzmann, fondateur de Devoteam, et bien sûr Michaël Benabou.

A propos de chefing :

Lancé fin 2017 par Théobald de Bentzmann, le service de traiteur chefing s'appuie sur la créativité d'une quarantaine de chefs indépendants pour proposer des menus 100% faits main à partir de produits frais et de saison.

En un an et demi, la start-up compte déjà parmi ses clients Nike, Adidas, L'Occitane, Txfy, Hopscotch, Spotify ou encore Wework.

source : Communiqué de presse

Toute l'actualité de
• CHEFING
       Partager sur facebook Partager sur twitter Partager sur Google+ Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn