Partager sur facebook Partager sur twitter Partager sur Google+ Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn

CAPTAIN TRAIN racheté par l'anglais TRAINLINE

Mardi 15 mars 2016 à 14h31

Le site britannique de réservation de billets de train Trainline a annoncé lundi le rachat de son homologue français Captain Train, pour créer "un nouveau leader" européen de la vente en ligne de billets de train.

Cette acquisition va permettre de "créer un guichet unique pour les voyages en train à travers l'Europe, en donnant accès à 22 pays et 36 opérateurs sur le continent", a assuré dans un communiqué la société britannique.

Contacté par l'AFP, une porte-parole de Trainline a refusé de donner le montant de l'acquisition.

Mais selon le journal Les Echos, ce rachat valoriserait la société française à près de 200 millions d'euros, ce qui en ferait l'une des dix plus grosses acquisitions de start-up françaises ces dernières années.

"Réunir nos forces nous permettra d'aller plus vite, pour proposer un produit simple à tous ceux qui voyagent en train en Europe", a assuré sur le blog de la compagnie le fondateur de Captain Train Jean-Daniel Guyot.

"L'équipe de Captain Train apportera son expertise du marché ferroviaire européen continental, et celle de Trainline son expérience importante sur un marché qui est complètement libéralisé et en forte croissance", a-t-il ajouté.

Captain Train, créée voilà sept ans, comptabilise 1,4 million d'utilisateurs enregistrés et vend environ 5.000 billets chaque jour. Elle a affiché, en 2015, un volume d'affaires de 72 millions d'euros, multiplié par deux par rapport à celui réalisé en 2014.

La société Trainline, rachetée en 2015 par le fonds américain Kohlberg Kravis Roberts (KKR), vend pour plus de 2,1 milliards d'euros de billets de train chaque année au Royaume-Uni.










Copyright © 2016 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Toute l'actualité de
• CAPITAINE TRAIN
Autres articles sur l'opération
17/03/2016 Billettique : CAPTAIN TRAIN repris par TRAINLINE
       Partager sur facebook Partager sur twitter Partager sur Google+ Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn
Trouver des sociétés à reprendre dans ce secteur
E-commerce de chaussures et vêtements pour femmes CA : 600k€
Les sociétés à reprendre du secteur "E-commerce" / en Ile-de-France