Partager sur facebook Partager sur twitter Partager sur Google+ Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn

CAPITAL CROISSANCE collecte près de 350 M€ et lance K2 BUSINESS CLUB

Mardi 14 mai 2019 à 14h20

La société de gestion Capital Croissance est heureuse d’annoncer la levée concomitante de 2 nouveaux véhicules :

• Le successeur de son fonds d’entrepreneurs destiné aux PME de croissance, CAIRN Capital II, doté de 140 M€ ;

• Le lancement de K2 Business Club, un programme d’investissement de 200 M€ pour accompagner sur le long terme un nombre limité d’ETI de croissance.

« Nous avons lancé le fund-raising de CAIRN Capital II début septembre 2018 avec un objectif de 100 M€ ; en 3 mois nous avions dépassé le hard-cap fixé à 120 M€ et avons finalement obtenu près de 200 M€ de demandes de souscription », se félicite Eric Neuplanche, Président-Fondateur de Capital Croissance. « Nous avons limité le fonds à 140 M€ pour rester sur les opérations small-cap et pour avoir une frontière claire avec notre nouveau véhicule, K2 Business Club » ajoute Eric Neuplanche.

CAIRN CAPITAL II

Un club d’entrepreneurs unique sur le marché du smallcap, composé de plus de 200 investisseurs privés

Les investisseurs de CAIRN Capital II sont à la fois composés des investisseurs historiques qui ont renouvelé leur confiance à 90 %, dont Bpifrance et ARDIAN/AXA France d’une centaine de nouveaux investisseurs privés et d’un nouvel investisseur institutionnel, LGT Capital Partners.

Parmi les investisseurs privés figurent notamment Eric Goupil (Unither), Hervé Descottes (exLe Tanneur), Philippe Vallée (Gemalto), Alexandre Fontaine (Voyage Privé), Gilles Pelisson (TF1), Hubert François (Salins du Midi), Gianbeppi Fortis (Solutions 30), la famille Botton (ex-Bexley), Philippe Vergine (ex-Primalliance), Marc Mossé (Microsoft), Regis Fraisse (exFortuneo), Frédéric Barroux (ex-BIO 7), Patrick Demaegdt (Tenergie), Vincent Gérondeau
(administrateur de Zodiac), Jean-Pierre Colliaut (ex-Delachaux), Joseph Chatel (ex-DNCA), Philippe de Portzamparc (Portzamparc), Christophe Tricaud (ex-Nurun/Publicis et Maisons du Monde), Jean-Marie Painvin (ex-Deutsch), Bertrand Chammas (Gerflor), Patrick Boissier (ex-DCNS), la famille de Jenlis (Magimix), Tony Lesaffre (Europcar / Toys’R’Us France) ainsi que 7 dirigeants de sociétés accompagnées par Capital Croissance via son 1er fonds, CAIRN Capital I.

CAIRN Capital II poursuivra la même stratégie d’investissement que celle engagée par le Club d’Entrepreneurs depuis 2013, à savoir financer, en tant qu’actionnaire de référence (majoritaire ou minoritaire) des opérations de réorganisation du capital (MBO, OBO, MBI…) et de capital-développement pour des PME de croissance rentables entre 5 et 75 M€ de chiffre d’affaires. Les tickets d’investissement unitaires du nouveau véhicule seront compris entre 5 et 15 M€.

« La principale nouveauté de notre 2ème fonds d’entrepreneurs est d’avoir réussi à allonger la durée du fonds à 13 ans, extensible à 15 ans. C’est cohérent avec notre typologie d’investisseurs et avec notre volonté de « donner du sens à l’investissement », ce qui nécessite du temps. » commente Julie Masson, Associée de Capital Croissance.

« Plus que jamais nous capitaliserons sur nos 2 piliers fondateurs : l’agilité propre à notre ADN entrepreneurial et la richesse de notre écosystème pour aider nos PME à être encore plus solides. Nous nous appuierons sur un vivier riche de plus de 200 investisseurs privés (familles, dirigeants, entrepreneurs…) et continuerons à renforcer notre offre de services d’accompagnement » ajoute Fabrice Fleury, Associé de Capital Croissance.

K2 BUSINESS CLUB

Un programme inédit de private equity à long terme, financé par 13 familles

Concomitamment à la levée de CAIRN Capital II, Capital Croissance lance un programme innovant et inédit avec l’appui de 13 investisseurs familiaux : K2 Business Club. Ce programme d’investissement de long terme vise à déployer environ 200 M€ sur un nombre restreint d’opportunités.

K2 Business Club est un « Club de Familles » qui a pour vocation d’accompagner sur la durée, jusqu’à 15 ans, environ 5 à 6 PME ou ETI de croissance, notamment familiales, pour leur permettre de changer de dimension. Les tickets d’investissement seront compris entre 15 et 50 M€ par opération, qu’elle soit minoritaire ou majoritaire.

« Il s’agit de sélectionner des PME et ETI présentes sur des secteurs très porteurs sur le long terme (alimentation durable, santé/beauté/bien-être, sécurité des biens et des personnes, loisirs, IT/digital, green business, luxe, logistique, silver economy…) et de les accompagner, sans pression sur le temps, dans leurs projets de développement (acquisitions, international…) et de transformation (digital, organisation…) » précise Cédric Boxberger, Associé de Capital Croissance.

Parmi les 13 actionnaires familiaux qui ont constitué K2 Business Club, on retrouve Edouard de Jenlis (Magimix), la famille Bourrelier (Bricorama), le groupe Amaury (propriétaire de l’Equipe et du Tour de France), Enthéos (famille Parmentier), Financière du Cèdre (famille Barral), Enowe (Hugues Souparis, fondateur de Surys, anciennement Hologram Industries) ou encore WH (holding de Dominique du Peloux, ancien DG de Chequers).

Cet outil unique sur le marché du private equity répond à une logique de capitalisme familial bienveillant et responsable qui vise à faire émerger des success-stories françaises dans le respect de valeurs fortes, et en se donnant le temps d’y consacrer les investissements et les ressources nécessaires.

« Nous n’avons même pas eu à donner des objectifs de TRI à nos investisseurs. Tous les membres de K2 Business Club sont convaincus qu’avec des intérêts alignés et en sélectionnant les meilleures sociétés sur des marchés porteurs et dirigées par des équipes talentueuses, nous pouvons, à horizon 10 ou 15 ans, bâtir des leaders et multiplier par 5, 10 ou plus la taille et la valeur des actifs. » s’enthousiasme Eric Neuplanche.

Pour déployer ces deux nouveaux véhicules, Capital Croissance s’appuiera sur une équipe d’investissement de 12 personnes dont 10 basées à Paris, une à Aix-en-Provence et une à Lille.

Source : Communiqué de presse

       Partager sur facebook Partager sur twitter Partager sur Google+ Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn