Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur LinkedIn

BPIFRANCE investit dans le spécialiste du diagnostic in vitro DIAXONHIT

Lundi 28 avril 2014 à 11h07

Diaxonhit (Alternext : ALEHT) annonce l’obtention d’une aide financière de 1 728 000 euros de Bpifrance, dans le cadre de sa participation au consortium de recherche mené par InnaVirVax et financé sous l’égide du programme « Innovation Stratégique Industrielle ».

Autour d’InnaVirVax, chef de file, ce consortium rassemble Diaxonhit, et deux unités Inserm, l’Université Paris-Sud (CESP - U1018 - Hôpital Kremlin Bicêtre) et l’Université de Bordeaux (ISPED - UMR 897 - Université Bordeaux Segalen). Le projet PROTHEVIH a pour but de mettre au point un vaccin thérapeutique innovant (VAC-3S) pour traiter les malades atteints du Sida, et de développer des tests diagnostiques permettant une prise en charge personnalisée des patients.

Ce projet se déroulera sur 56 mois. La subvention totale accordée au consortium s’élève à plus de 9 millions d’euros, versés en plusieurs étapes au cours du projet.

Diaxonhit a été choisie pour sa compétence à développer des tests diagnostiques dans le domaine
des maladies infectieuses. La Société sera responsable du développement :

1) d‘un test compagnon (CO-3S) détectant le taux d’anticorps anti-3S chez les patients traités par VAC-3S. Chez les patients vaccinés, ce test permettra de mesurer la réponse du système immunitaire à la thérapie vaccinale, et d’ajuster celle-ci en fonction de la réponse
observée ;

2) d’un test diagnostique (DIAG-3S) détectant les anticorps anti-3S sécrétés naturellement par les patients infectés par le VIH-1. En partenariat avec l’Inserm et l’Université de Bordeaux, l’objectif est de valider que le taux d’anticorps naturels anti-3S, mesuré par ce second test, peut être utilisé comme marqueur précoce de l’évolution de la maladie, permettant ainsi d’optimiser la prise en charge des patients infectés par le VIH-1.

« PROTHEVIH est une nouvelle opportunité pour la Société de mettre en œuvre son savoir-faire dans le développement de diagnostics compagnons, avec son expertise en protéomique et en maladies infectieuses. Même si notre Groupe a fait l’objet d’une mutation profonde avec l’arrivée d’une activité commerciale forte, il reste un Groupe innovant avec deux tests propriétaires en cours de développement et la participation à plusieurs consortiums de médecine personnalisée. Nous sommes très heureux de travailler de concert avec InnaVirVax et des centres académiques de renom sur ce projet ambitieux. Le Sida reste un problème majeur de Santé Publique au niveau mondial » indique Loïc Maurel, Président du Directoire de Diaxonhit.

Source : Communiqué de presse, Diaxonhit

Les investisseurs et experts de l'opération
Investisseur
•  ()
       Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur LinkedIn