Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn

Bonne santé des PME françaises : quels sont leurs secrets ?

Mercredi 05 février 2020 à 09h27 par CLUBFUNDING

Elles bénéficient d’un marché intérieur solide et dynamique, mais ce n’est pas la seule raison de leur relative bonne santé. L’accès au financement et l’accent mis sur le capital humain semblent également y contribuer…


L’optimisme des dirigeants porté par la solidité du marché

Près de 4 millions de petites et moyennes entreprises, 6,3 millions de salariés, 43 % de la valeur ajoutée : les PME sont un maillon essentiel du tissu économique français. Le dynamisme de ce dernier, aussi bien pour l’année passée qu’à venir, est donc en partie à mettre à leur crédit.

Les PME ont d’ailleurs de bonnes raisons d’être optimistes. La solidité du marché intérieur français, le maintien de la consommation des ménages ou encore la forte création d’emplois ont contribué à leur bonne santé. Le nombre de défaillances d’entreprises en 2019 l’indique, en baisse de 4,8 % sur un an, notamment grâce à une bonne résistance des plus petites d’entre elles.

Cet optimisme, partagé avec les grandes entreprises, retrouve son niveau atteint avant la crise de 2008. Selon le dernier baromètre du cabinet June Partners, 85 % des patrons de PME sont satisfaits de l’année passée. Un constat encouragé par leur relativement bonne santé financière qui pourrait perdurer, à en croire les prévisions de croissance économique pour 2020, comparables à l’année passée (entre 1,2 % et 1,3 %).



Un accès au financement très favorable

C’est l’un des enseignements établis par la Banque de France qui constate que l’accès au crédit pour les PME n’a jamais été aussi aisé. L’institution estime que leur situation économique et financière s’est améliorée depuis le milieu des années 2010, en optimisant à la fois leurs capitaux propres et leur trésorerie. Un constat partagé par BPI France qui rapporte que 90 % des PME n’ont pas connu de difficultés pour financer leurs investissements l’année passée.

La question du financement des PME ne sera donc plus, désormais, prioritaire, selon la banque centrale qui constate notamment une « diversification des sources de financement apparue après la crise ». En matière de financement participatif, elle relève que des « centaines de fintechs ont émergé de façon durable et [que] les capitaux investis dans ces entreprises ont fortement crû ces dernières années ».

L’institution met ainsi en parallèle la diversification des sources de financement avec les défis stratégiques rencontrés par les PME, « qu’il s’agisse de transformation numérique, d’innovation ou de basculement vers une économie plus soucieuse de l’environnement ».



Le capital humain, priorité des PME françaises

Afin de faire face aux défis majeurs qui se présentent à elles, les PME semblent miser sur leur meilleur atout : leurs ressources humaines. Si la révolution numérique est l’une des principales attentions des entreprises, les plus petites d’entre elles ont les yeux tournés vers l’optimisation de leur capital humain.

Le dynamisme en matière d’emploi l’atteste : les PME font part, dans un rapport BPI France, d’une accélération de leurs embauches en 2019, principalement pour celles constituées de moins de 50 salariés. Une donnée en cohérence avec la croissance de l’emploi observée l’année passée.

En matière de transformation et de management de l’entreprise, c’est sur le capital humain que les dirigeants d’entreprise s’appuient principalement. Les leviers de performance qu’ils invoquent résident dans la « motivation des équipes » et dans « l’organisation interne », avant même les critères financiers, selon le baromètre June Partners. Les dirigeants les plus optimistes sont ceux qui envisagent de porter davantage d’attention à la fidélisation de leurs collaborateurs ou la formation des équipes.

Une manière d’optimiser leur fonctionnement afin de répondre aux attentes clients. En somme, l’un des éléments essentiels au dynamisme des PME françaises.

Pour en savoir plus : https://www.clubfunding.fr/blog/bonne-sante-pme-francaises
       Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn
A propos de CLUBFUNDING
47 avenue de l'Opéra
75002 Paris
Tél : 01 77 58 38 58
Contacts :
David PERONNIN
David EL NOUCHI
Fiche complete
ClubFunding est une plateforme de financement participatif en obligations agréée par l’Autorité des Marchés Financiers depuis avril 2015.