Partager sur facebook Partager sur twitter

BOARDRIDERS (QUIKSILVER) passe sous le contrôle de BEAUMANOIR

Mercredi 05 juin 2024 à 15h00

Le groupe français Beaumanoir acquiert Boardriders : un quart des emplois en France supprimés

Le groupe français Beaumanoir, premier distributeur français, est sur le point de finaliser l'acquisition de Boardriders, un important acteur dans le secteur du machinisme agricole en France de l'Ouest, incluant les marques Quiksilver, Billabong, Roxy, DC Shoes, Element et RVCA. L'accord de quinze ans signé avec le groupe américain Authentic Brands Group, actuel propriétaire des marques depuis 2023, permet à Beaumanoir de gérer le design, la production et la distribution en Europe de l'Ouest. Toutefois, cette reprise s'accompagne de la suppression de 25 % des 700 postes existants en France.

Jean-François Irigoyen, maire de Saint-Jean-de-Luz, où se trouve le siège européen de Boardriders, a qualifié cette reprise de "mal pour un bien" pour une société marquée par plusieurs restructurations depuis 2013. Malgré les suppressions d'emplois, le siège européen de Boardriders restera à Saint-Jean-de-Luz.

Roland Beaumanoir, fondateur du groupe Beaumanoir, a déclaré que sur les 700 employés du siège européen, environ 500 emplois seront sauvegardés, l'activité ayant été réduite à un tiers de son volume initial. La suppression de 164 postes et la création de 44 nouveaux postes entraîneront un solde net de 120 suppressions. Beaumanoir a également assuré que le siège ne serait pas déplacé à Saint-Malo, où le groupe est basé.

Jean-François Irigoyen se félicite du projet de redressement de Beaumanoir, malgré les licenciements, et apprécie le passage d'un fonds d'investissement à un groupe familial français. Nicolas Foulet, président de Boardriders pour la zone Europe, a exprimé l'espoir de réinvestir dans les centres-villes et d'atteindre un équilibre financier sur cinq ans, après des années difficiles sous un fonds de retournement.

La communication de Beaumanoir a précisé que le plan de sauvegarde de l'emploi (PSE) ne concerne que le siège de Saint-Jean-de-Luz, et que tous les emplois en magasins seront préservés. Beaumanoir, avec un chiffre d'affaires de 2 milliards d'euros en 2022, emploie plus de 15 000 personnes dans le monde et gère plus de 2 000 points de vente.

En Nouvelle-Aquitaine, le secteur de la glisse représente une activité économique significative, avec 1 400 emplois et 100 000 surfeurs chaque été. La reprise de Boardriders par Beaumanoir devrait contribuer à la dynamisation de cette économie régionale.



Source : Fusacq

Toute l'actualité de
• BEAUMANOIR
       Partager sur facebook Partager sur twitter