Partager sur facebook Partager sur twitter Partager sur Google+ Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn

BIJOUX GL : prolongement de la période d'observation de 6 mois

Jeudi 30 janvier 2014 à 09h54

Le groupe ardéchois GL, premier fabricant français de bijoux plaqués et fantaisie actuellement en redressement judiciaire, bénéficie d"une prolongation de la période d'observation de 6 mois, indique mercredi la direction dans un communiqué.

"Ce mardi 28 janvier 2014, le procureur de la République a demandé la prolongation de la période d'observation de 6 mois afin d'améliorer le contenu des offres déposées le 17 janvier dernier", indique la direction précisant que "le tribunal de commerce d'Aubenas a fixé la prochaine audience au 8 avril 2014".

Le groupe GL a été placé en redressement judiciaire le 1er février 2013. Le Tribunal de Commerce d'Aubenas avait alors accordé à l'entreprise une période d'observation de 6 mois, renouvelée le 23 juillet dernier pour 6 mois supplémentaires.

La nouvelle période de six mois accordée à l'entreprise doit "permettre à l'administrateur judiciaire et la direction, en collaboration étroite avec le comité d'entreprise, d'améliorer les offres de reprise", selon le communiqué.

Six candidats industriels et financiers sont actuellement en lice : Christian Bernard, Mme Pinet-Cuoq, le Groupe Robbez-Masson, Renaissance, Impala, LFC Partners outre une lettre d'intention de Sequor Industries.

Les syndicats ont fait part, mercredi dernier, de leur inquiétude face aux conditions de reprises des candidats qui envisagent, selon eux, de supprimer entre 230 et 397 emplois sur 497. "On ne pensait pas trouver des chiffres pareils. Pour l'instant, c'est une catastrophe", a déclaré Daniel Bacquelot, délégué CGT.

La trésorerie de la société est "suffisante pour assurer le fonctionnement de l'entreprise pendant ce délai supplémentaire", assure pour sa part la direction.

but/ide
IMPALA PLATINIUM HOLDINGS

Copyright © 2014 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Toute l'actualité de
• BIJOUX GL
Autres articles sur l'opération
04/02/2013 GL BIJOUX en redressement judiciaire
       Partager sur facebook Partager sur twitter Partager sur Google+ Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn
Trouver des sociétés à reprendre dans ce secteur
Projet innovant d'un bijou pour décolleté CA : 300k€
Les sociétés à reprendre du secteur "Fabrication d'articles bijoutiers et horlogers" / en Ardèche