Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn

BARRY CALLEBAUT acquiert la totalité d'un fournisseur de cacao certifié

Mercredi 19 février 2014 à 11h37

Le groupe suisse Barry Callebaut, le premier fabricant mondial de chocolat, a acquis la totalité du groupe Biolands, son fournisseur de fèves de cacao biologique basé en Tanzanie, dont il détenait déjà 49%, a-t-il annoncé mercredi.

Barry Callebaut a acquis les 51% qu'il ne possédait pas encore de cette société à qui il achète la totalité de son cacao certifié depuis l'an 2000, a-t-il indiqué dans un communiqué sans toutefois fournir de détails financiers sur la transaction.

Cette acquisition s'intègre dans la stratégie du groupe, qui entend devenir un leader du développement durable du cacao, a-t-il précisé.

"L'acquisition totale de Biolands rapproche Barry Callebaut de milliers d'agriculteurs engagés dans la production durable de cacao", a déclaré Daudi Lelijveld, vice-président pour le développement durable du cacao, cité dans le communiqué.

Lancé en Tanzanie en 1999, Biolands s'attache à garantir le paiement de prix justes et à améliorer la qualité du cacao ainsi que les conditions de vie des planteurs.

Le groupe, qui travaille avec quelques 70.000 agriculteurs, a depuis étendu ses activités en Sierra Leone et en Côte d'Ivoire.

Dans le cadre de cette opération, 143 employés rejoindront le groupe zurichois.

A 09H02 GMT, le titre cèdait 0,37% à 1.076 francs suisses alors que l'indice SMI des valeurs vedettes de la place suisse perdait 0,25%.

noo/pjt/spi
BARRY CALLEBAUT

Copyright © 2014 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

       Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn