Partager sur facebook Partager sur twitter

BAIN CAPITAL prend le contrôle d'INETUM

Lundi 24 janvier 2022 à 08h00

Le groupe de services informatiques français Inetum (27.000 collaborateurs, ex-GFI Informatique), qui était détenu par le fonds d'investissement qatari Mannai, va passer dans le giron du fonds américain Bain Capital, a indiqué vendredi le groupe à l'AFP.

Bain Capital détiendra 99% d'Inetum à l'issue de la transaction, qui, selon des informations de presse, valorise Inetum à environ 2 milliards d'euros.

Selon Vincent Rouaix, le PDG d'Inetum, le rachat par Bain Capital donnera à la société les moyens de continuer sa croissance par des acquisitions.

Bain va pouvoir "nous donner les moyens de recommencer des opérations transformantes significatives, comme on a pu le faire en 2019 avec Iecisa", la filiale de services informatiques du groupe espagnol Corte Ingles, a expliqué Vincent Rouaix à l'AFP.

Inetum a réalisé un chiffre d'affaires d'environ 2,2 milliards d'euros en 2021, avec une croissance organique de "4 à 5%", a-t-il précisé.

Un peu moins de la moitié de ce chiffre d'affaires (900 millions d'euros) a été réalisé en France, le reste se répartissant entre quelques grands marchés européens - Belgique, Espagne, Portugal - et des marchés en développement en Afrique (50 millions d'euros), en Europe de l'Est (60 millions d'euros) et en Amérique latine (150 millions d'euros).

Le fonds qatari Mannai était entré au capital de GFI Informatique en 2015.

Il avait progressivement augmenté sa participation, avant de retirer GFI Informatique de la Bourse de Paris en décembre 2018. Le groupe présentait alors une capitalisation boursière de près de 700 millions d'euros.








Copyright © 2022 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Les investisseurs et experts de l'opération
Acquéreur
• BAIN CAPITAL (8)
Toute l'actualité de
• INETUM ex GFI INFOMATIQUE
       Partager sur facebook Partager sur twitter