Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn

ATOS n'a pas abandonné son projet de racheter STERIA en plus de BULL

Jeudi 12 juin 2014 à 08h27

Atos n'a pas abandonné son projet d'acquérir la société de services informatiques Steria, en plus du groupe Bull dont il a annoncé le rachat fin mai, selon le PDG de Bull, Philippe Vannier.

Atos, fournisseur de services informatiques comptant parmi les leaders européens, "a annoncé que le projet sur Steria demeurait et que l'offre était toujours d'actualité. Cette offre est valable jusqu'au 27 juin", a confirmé M. Vannier, interrogé sur la chaine BFM-Business

"L'offre faite sur Steria avec le projet Bull prendrait encore plus de force. Cela doperait fortement l'efficacité de la structure nouvelle dans le domaine des infrastrucutures, dans le cloud et dans le big data", a-t-il assuré.

Pour M. Vannier, "ce serait offrir une très belle opportunité pour Steria et pour ses actionnaires de rejoindre ce projet là".

Steria, qui est en train de fusionner avec son concurrent Sopra Group, a fermement rejeté en avril une proposition de rachat d'Atos.

"Notre offre (sur Steria) continue à courir jusqu'à fin juin", avait déjà assuré le PDG d'Atos Thierry Breton lors d'une conférence de presse fin mai.

Sopra et Steria ont dévoilé début avril leur projet de fusion, qui les propulserait à la quatrième place en France dans le secteur des services informatiques, avec un chiffre d'affaires visé de 4 milliards d'euros pour la nouvelle entité.

Pour leur part, Bull et Atos donneront naissance au numéro un du "cloud" en Europe.

Atos espère du rapprochement avec Bull des synergies de coûts de 80 millions d'euros, dont 30 générées par une "accélération" de la mise en oeuvre du plan de transformation engagé par Bull.

L'opération devrait améliorer dès la première année la rentabilité d'Atos. L'acquéreur estime son impact relutif à "au moins 10%" après deux ans.



Copyright © 2014 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

       Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn