Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur LinkedIn

ANDERA PARTNERS cède ARVELLE THERAPEUTICS à ANGELINI PHARMA

Vendredi 15 janvier 2021 à 08h00

Andera Partners, un acteur de premier plan dans le domaine du capital-investissement, via son activité Andera Life Sciences axée sur les investissements dans des sociétés développant des produits thérapeutiques et des technologies médicales de pointe, a annoncé que Angelini Pharma, une société pharmaceutique internationale du groupe privé italien Angelini, a conclu un accord de fusion définitif avec Arvelle Therapeutics, société du portefeuille de Andera Life Sciences.

Selon l'accord, Arvelle Therapeutics, une société biopharmaceutique basée en Suisse qui se concentre sur la mise à disposition de traitements innovants pour les patients souffrant de troubles du système nerveux central (SNC), sera acquise dans le cadre d'une transaction entièrement en cash pour une valeur totale pouvant atteindre 960 millions de dollars. Après l'approbation réglementaire, un premier paiement de 610 millions de dollars sera opéré. Par la suite, et sous réserve que le cénobamate atteigne certains objectifs de revenus, un paiement complémentaire de 350 millions de dollars supplémentaires sera effectué.



Andera Partners avait été co-lead de la série A pour un financement start-up de 207,8 millions de dollars d'Arvelle Therapeutics en février 2019 et a rejoint le conseil d'administration de la société. Avec ces fonds, Arvelle a obtenu une licence européenne pour les droits de cénobamate de SK BioPharmaceuticals, a préparé la soumission réglementaire du médicament et a créé une structure européenne.

A la suite de cette acquisition, Angelini Pharma détiendra la licence exclusive pour commercialiser le cénobamate dans l'Union européenne et dans d'autres pays de l’Espace Economique Européen (Suisse et Royaume-Uni). Angelini prévoit de lancer le cénobamate après avoir reçu l'approbation de l'Agence européenne des médicaments (EMA), qui est attendue en 2021.



Le cénobamate est une molécule dotée d'un double mécanisme d'action complémentaire unique. Il agit en modulant positivement le canal ionique de l'acide aminobutyrique (GABAA) γ et en inhibant les courants de sodium à tension contrôlée. Les principales conclusions de l'étude ont documenté l'efficacité clinique du cénobamate en montrant une réduction significativement plus importante de la fréquence médiane des crises et un plus grand nombre de patients obtenant une réduction de 50 % ou plus de la fréquence des crises par rapport au groupe placebo.



Le cénobamate est approuvé par la Food and Drug Administration (FDA) aux États-Unis en tant que médicament anti-convulsions pour le traitement des crises d'épilepsie focales chez les adultes. En 2020, Arvelle a déposé une demande d'approbation européenne du cénobamate.



Olivier Litzka, associé chez Andera Life Sciences et membre du conseil d'administration d'Arvelle Therapeutics a commenté : "Nous sommes extrêmement heureux, chez Andera Partners, d'avoir contribué à l'avancement de ce nouveau médicament important dans le domaine de l'épilepsie réfractaire. Le management d'Arvelle a fait un travail formidable pour, tout d'abord, créer la société basée sur le médicament sous licence, attirer l'important tour de financement de 2018 que nous avonsco-mené, construire une grande organisation et, enfin, trouver un excellent partenaire pour la poursuite de l'entrée sur le marché du cénobamate en Europe".



Cette transaction est la deuxième vente industrielle du portefeuille du fonds d’Andera Life Sciences BioDiscovery 5, après la vente de Corvidia à NovoNordisk pour 2,1 milliards de dollars à l'été 2020. Elle s'ajoute aux quatre IPO des sociétés de BioDiscovery 5 (Axonics, Erytech, LogicBio et Nyxoah), alors que la période d'investissement du fonds est toujours en cours.

Source : Communiqué de presse

Les investisseurs et experts de l'opération
Vendeur
• ANDERA PARTNERS  ()
       Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur LinkedIn
Trouver des sociétés à reprendre dans ce secteur
Logiciel médical/système digital pour le suivi à distance du cancer CA : 4.700k€
Les sociétés à reprendre du secteur "Biotechnologie" / en Suisse