Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn

ALSTOM, recentré sur les transports, pourrait continuer à ouvrir son capital

Jeudi 26 juin 2014 à 10h36

Le nouvel Alstom, recentré sur les transports après la cession partielle de son pôle énergie à General Electric, pourrait continuer à ouvrir son capital à des partenaires industriels, a indiqué à l'AFP le patron d'Alstom Transport, un scénario approuvé par le ministre de l'Economie Arnaud Montebourg.

"La nouvelle configuration d'Alstom nous permet d'être beaucoup plus agiles, d'abord parce qu'on a les moyens financiers de le faire", a déclaré à l'AFP Henri Poupart-Lafarge en marge d'une visite d'Arnaud Montebourg sur un site d'Alstom Transport au Creusot (Saône-et-Loire).

"Et aussi parce que, étant un animal un peu plus pur, certains partenaires pourraient être intéressés par prendre des participations chez Alstom", a-t-il ajouté.

"Nous avons 25% de TMH", l'équipement ferroviaire russe Transmasholding. "On pourrait très bien imaginer que TMH prenne une participation dans Alstom", a-t-il précisé.

Le ministre de l'Economie s'est dit favorable à un tel scénario d'ouverture du capital. "Nous sommes pour", a-t-il déclaré de son côté, alors que l'Etat entend à terme prendre 20% du groupe industriel français.

Selon un accord intervenu samedi, le géant américain GE rachètera l'activité de turbine à gaz d'Alstom et créera avec le groupe français trois coentreprises détenues à parité, dans les énergies renouvelables, les réseaux électriques et les turbines à vapeur.

En échange, Alstom va acquérir l'activité de signalisation ferroviaire de GE pour se renforcer dans le secteur des transports, qu'il juge plus porteur.

Le groupe industriel français souhaite également participer à la consolidation de ce secteur en procédant à des acquisitions, a expliqué M. Poupart-Lafarge.

Après l'acquisition de la signalisation, "nous allons pouvoir poursuivre ces acquisitions qui peuvent être très diverses dans leur forme: on a soit des partenariats, comme on fait en Algérie, en Russie ou Afrique du Sud; on peut avoir des acquisitions d'ateliers pour les services, et puis on peut participer à une consolidation plus large."



Copyright © 2014 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Toute l'actualité de
• ALSTOM
• doublon
       Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn