Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn

AHOLD rachète les magasins SPAR pour 192 M€ en Tchéquie

Mardi 11 mars 2014 à 17h53

Le géant néerlandais de la distribution Ahold a annoncé mardi le rachat des magasins de son concurrent SPAR en République Tchèque pour environ 192 millions d'euros, acquisition qui portera à plus de 330 le nombre des magasins d'Ahold dans ce pays d'Europe centrale.

"Ahold est ravi d'annoncer qu'il a conclu un accord pour l'acquisition des activités de SPAR en République Tchèque pour 5,245 milliards de couronnes tchèques" (192 millions d'euros), a indiqué Ahold dans un communiqué.

La transaction porte sur 50 magasins, dont les ventes avaient atteint 12 milliards de couronnes en 2013 (438 millions d'euros).

"Cette acquisition est conforme à la stratégie d'Ahold, qui consiste à s'étendre sur les marchés dans lesquels il est déjà présent ainsi que dans les marchés adjacents, tout en se concentrant sur une position dominante sur ces marchés", a souligné Ahold.

Actif en République Tchèque depuis 1991 avec l'enseigne "Albert", Ahold possédait déjà 284 magasins dans ce pays. "Avec l'acquisition de SPAR, la société aura plus de 330 magasins", a assuré Ahold dans son communiqué.

Le groupe néerlandais avait annoncé en novembre la vente de sa filiale slovaque, qui gérait 24 magasins, afin de se concentrer sur ses opérations en République Tchèque.

Ahold, qui effectue la majeure partie de ses ventes aux Pays-Bas et aux États-Unis, possède plus de 3.000 magasins en Amérique du Nord et en Europe, et emploie 225.000 personnes.

ndy/mxp
KONINKLIJKE AHOLD NV

Copyright © 2014 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

       Partager sur facebook Partager sur twitter Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn