Partager sur facebook Partager sur twitter Partager sur Google+ Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn

ACG MANAGEMENT investit dans la société de dispositifs médicaux NEOMEDLIGHT

Mercredi 08 avril 2015 à 15h34

ACG Management, spécialiste multirégional de l’investissement dans les PME non cotées, s’associe à l’Institut Mérieux et à des Business Angels lyonnais (HARA et SIMBA Santé) pour participer à un tour de table de 3 M€ qui permettra d’accélérer le développement de la société NeoMedLight, fondée par Cédric Brochier et Pierre Saint-Girons.

Cédric Brochier est déjà le dirigeant des sociétés lyonnaises Brochier Soieries, spécialisée depuis 1890 dans la fabrication d’étoffes et de Brochier Technologies qui développe des solutions de tissage de fibres optiques.

Pierre Saint-Girons, ancien Vice President chez Zimmer Orthopaedics et Managing Director International chez Tunstall Healthcare, société spécialisée dans la télémédecine, a rejoint Cédric Brochier dans ce nouveau projet ambitieux.

NeoMedLight, spin-off de Brochier Technologies, a développé une technologie de tissage de fibres optiques destinée à des applications médicales.

Ces solutions vont permettre dans un premier temps le traitement de la jaunisse du nourrisson. Cette maladie qui met à risque plus de 20 millions d’enfants par an dans le monde peut entrainer dans certains cas des lésions cérébrales.

Son traitement est jusqu’alors réalisé par exposition sous des lampes émettant de la lumière bleue pendant de longues heures à l’hôpital.

Cette technologie innovante permettra un traitement moins agressif pour le nouveau-né et ses parents au moyen d’une couverture contenant des fibres optiques tissées, et connectées à leur extrémité à une source de lumière contenant des LED diffusant la puissance lumineuse nécessaire.

L’enfant sera dans une « gigoteuse lumineuse » plutôt que sous des lampes à la lumière agressive. Le procédé pourra être réalisé à domicile.

Le traitement de la jaunisse n’est qu’une première étape : des développements ultérieurs très prometteurs vont s’intéresser aux problèmes de peau, tels que le psoriasis ou l’eczéma, mais également aux douleurs musculaires ou aux cicatrices.

Le tour de table permettra de finaliser la version commercialisable du premier produit et de démarrer les ventes avec la mise en place d’un réseau de partenaires commerciaux.

NeoMedLight devrait obtenir début 2016 le marquage CE, puis quelques mois plus tard, l’approbation par la FDA, l’administration américaine des produits alimentaires et médicaments.

Dans un deuxième temps, la société développera de nouvelles applications sur la base d’une technologie éprouvée et d’une propriété intellectuelle solide.

Source : Communiqué de presse

Les investisseurs et experts de l'opération
Investisseur
•  ()
•  ()
•  ()
Toute l'actualité de
• NEOMEDLIGHT
       Partager sur facebook Partager sur twitter Partager sur Google+ Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn
Trouver des sociétés à reprendre dans ce secteur
E-santé, thérapie digitale, traitement du cancer CA : 8.000k€
Les sociétés à reprendre du secteur "Fab / distrib. de matériel médical" / en Rhône-Alpes