Partager sur facebook Partager sur twitter Partager sur Google+ Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn

7.1 M€ pour TREEFROG THERAPEUTICS

Lundi 13 mai 2019 à 15h24

Ce financement va permettre à la société d’industrialiser sa technologie propriétaire C-stem.

Objectif : produire en masse des thérapies cellulaires plus sûres et moins chères pour des millions de patients.

TreeFrog Therapeutics, société spécialisée dans la production de cellules souches, annonce aujourd’hui avoir levé 7,1 millions d’euros dans le cadre d’une levée de fonds de Série A.

Ce financement va permettre à la société de faire passer la technologie C-stem aux normes BPF d’ici 2021 et de lancer des programmes de recherche en thérapie cellulaire, en interne ou via des collaborations, pour un large éventail d’indications (maladie de Huntington, maladie de Parkinson, insuffisance cardiaque, diabète, stéatohépatite non-alcoolique – NASH…), avec en ligne de mire un premier essai clinique en 2024.

Cette levée de fonds a été menée par l’équipe de capital-risque franco-allemande XAnge (Groupe Siparex). La société de capital investissement Galia Gestion a rejoint comme nouvel entrant le pool d’investisseurs, qui inclut les investisseurs historiques Irdi Soridec, Aquiti Gestion et la SATT Aquitaine.

En complément d’une levée de fonds de 6,5 millions d’euros en capital, TreeFrog Therapeutics a reçu 600 000 euros de financements non dilutifs de la Région Nouvelle-Aquitaine, de Bpifrance et du Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation.

La société TreeFrog Therapeutics a été créée en novembre 2018. Au cours des quatre dernières années, le projet a bénéficié de 3 millions d’euros de financements, accordés par l’université de Bordeaux, le CNRS, l’Agence nationale de la recherche (ANR) et Aquitaine Science Transfert, la Société d’Accélération du Transfert de Technologies (SATT) du territoire aquitain.

Le défi majeur de la recherche sur les thérapies cellulaires est la culture des cellules souches pluripotentes, qui sont fragiles et difficiles à cultiver. Les thérapies cellulaires en développement sont actuellement confrontées à d’importants problèmes de fabrication. Les volumes de cellules sont trop faibles, les coûts de production sont élevés et la qualité est insuffisante. Pour répondre à la demande, TreeFrog Therapeutics a développé C-StemTM, une technologie propriétaire innovante pour la culture en 3D des cellules souches, qui permet de produire des cellules souches en masse dans des délais courts, tout en préservant leur intégrité́génomique. C-StemTM vise à réduire considérablement les coûts et à accélérer la bioproduction des thérapies cellulaires.

La société a annoncé en avril avoir livré un premier lot de 143 millions de cellules souches pluripotentes induites humaines à l’Institut Imagine, amplifiées en seulement sept jours. Le facteur d’amplification est environ dix fois plus élevé que les standards actuels de ce secteur. L’intégrité génomique des cellules a été préservée à 100% selon l’évaluation de l’Institut Imagine.

« L’aptitude de TreeFrog Therapeutics à attirer des acteurs clés du marché à peine quelques mois après le lancement de la société nous a convaincus de la capacité d’exécution des cofondateurs et de leur équipe », déclare Guilhem de Vregille, directeur des investissements chez XAnge.

« Les étapes déjà franchies par TreeFrog Therapeutics sont impressionnantes et nous avons été particulièrement convaincus par les fondateurs Maxime Feyeux et Kévin Alessandri. Ils portent une innovation de rupture sur le marché des thérapies cellulaires, applicable à de nombreuses indications.», ajoute Claudia Daugan, directrice de participations chez GALIA Gestion.

« L’équipe est très complémentaire, et nous sommes persuadés que la technologie et le savoir-faire de TreeFrog Therapeutics vont permettre de résoudre la question de la production des cellules souches, qui bloque actuellement l’essor des thérapies cellulaires », explique Jean-Michel Petit, responsable senior des investissements chez IRDI Soridec Gestion.

« Aquiti Gestion a financé TreeFrog Therapeutics depuis sa création. Nous sommes particulièrement fiers de renouveler notre soutien et de contribuer ainsi à l’implantation en Nouvelle-Aquitaine d’un site industriel inédit dédié à la production de thérapies cellulaires », déclare Camille Le Roux Larsabal, responsable investissements chez Aquiti Gestion.

« Maxime Feyeux et Kévin Alessandri lèvent brillamment les verrous successifs de la production de masse des cellules souches. Le site universitaire bordelais est fier de les avoir accueillis et soutenus pour les fondations de leur ambition. Il est naturel pour la SATT Aquitaine Science Transfert de rester à leurs côtés jusqu’à leurs premiers succès industriels », explique Maylis Chusseau, Présidente d’Aquitaine Science Transfert.

« Cette levée de fonds marque la fin d’un cycle de financement, incluant des fonds d’amorçage et des financements non dilutifs, pour un montant total avoisinant les 8 millions d’euros. Nous disposons désormais des ressources nécessaires pour atteindre nos objectifs de recherche et développement, renforcer notre équipe et sécuriser notre plan de croissance. Outre les investisseurs qui nous ont fait confiance, nous sommes très reconnaissants envers Bpifrance, le Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine et l’incubateur UNITEC pour leur soutien », ajoute Maxime Feyeux, président et directeur scientifique de TreeFrog Therapeutics.

« Je suis ravi que nous ayons bouclé ce tour de table si rapidement. Depuis six mois, nous sommes en contact avec de grands groupes pharmaceutiques pour développer de nouveaux programmes de thérapie cellulaire. A présent, tous les voyants sont au vert pour poursuivre notre développement avec l’objectif d’un essai clinique d’ici trois à cinq ans », conclut Kévin Alessandri, PDG et directeur technique de TreeFrog Therapeutics.

À propos de TreeFrog Therapeutics :

TreeFrog Therapeutics est une start-up spécialisée dans la culture de cellules souches. La société a pour objectif de permettre à des millions de patients d’accéder à la révolution médicale des thérapies cellulaires.

La start-up a développé C-Stem™, une plateforme technologique propriétaire fondée sur la culture de cellules souches en 3D. Cette solution complète pour la production industrielle de thérapies cellulaires résout les problèmes de qualité rencontrés par la filière et réduit considérablement le coût des traitements pour les patients.

Grâce à des partenariats stratégiques et à des développements conjoints avec des sociétés pharmaceutiques et des programmes de thérapie cellulaire, TreeFrog Therapeutics vise à accélérer le développement clinique des thérapies cellulaires et à faciliter leur mise sur le marché.

Après une période de maturation d’un an au sein de la SATT Aquitaine Science Transfert (filiale en charge de la valorisation des innovations issues des établissements de recherche publique aquitains), TreeFrog Therapeutics a été fondée en novembre 2018 à Bordeaux. La société a reçu le Grand prix du concours d’innovation i-Lab en 2018. Elle emploie aujourd’hui dix collaborateurs sur un site dédié à la bioproduction

Source : Communiqué de presse


       Partager sur facebook Partager sur twitter Partager sur Google+ Icone partage sur Viadeo Icone partage sur LinkedIn