Vendre, reprendre ou développer
son entreprise

Accueil > Boîte à outils > Base de connaissance > Les avantages d'un audit d'organisation de production et des systèmes d'information lors d'une reprise d'entreprise

Avis d'expert

Les avantages d'un audit d'organisation de production et des systèmes d'information lors d'une reprise d'entreprise

Par prenom_7006 nom_7006 (societe_7006)
(societe_7006)
Tél : telephone_7006 - E-mail : dpo_7006@fusacq.com
Les surprises après le rachat d'une société sont nombreuses et il est intéressant de savoir celles que l'on pourrait éviter afin de ne pas avoir de graves conséquences sur la performance de la société rachetée.

La plupart des due-diligence (audit) se font sur la partie comptable. Nous allons vous montrer les impacts possibles de points indétectables au niveau comptable.

Production : on pense "machine" à priori. Il est assez évident de voir l'âge du parc machines avec le tableau des amortissements. Il est sans doute moins évident par exemple de savoir si une machine fonctionne mal (capabilité), ou lentement (capacité) ce qui va ralentir toute la chaîne du produit actuellement réalisé ou de ceux imaginés dans le cadre de la nouvelle stratégie du repreneur, voire si une machine est simplement inutile.

En production, on pense stock en MP (matières premières), PF (produits finis) et encours. Là aussi la comptabilité vous en dira beaucoup, mais pas assez sur les dormants et obsolescences à ne pas inclure dans le rachat. Dans ce cas aussi un diagnostic avisé identifiera les produits qui ne rentrent dans aucune nomenclature, donc inutiles.
Cette étude vous permettra également de détecter les produits sans double fournisseurs, donc à risques de rupture, des produits indexés sur devises, comme sur le dollar en ce moment, ce qui peut faire baisser la rentabilité à court terme de votre affaire.

En restant toujours en production, à combien estimeriez-vous la valeur de l'information qu'une personne ou deux, surtout depuis fort longtemps dans l'entreprise, sont en fait inutiles et pourraient fort bien être licenciées par le vendeur avant la transaction et vous éviter ainsi ces frais ?
Ou d'avoir un organigramme objectif qui permet de fonctionner à l'identique avec moins de personnes ?

Et maintenant, si nous parlions du SI (Système d'information de gestion) ?
On parle de SI à condition qu'il y ait un vrai système de gestion en place et non un simple fichier Excel (comme dans malheureusement 60% des PME) !

Si il y a un SI, savez-vous que 50% de ces SI absorbent les données sans pouvoir vous les restituer au format désiré ? Il n'est pas évident qu'une information saisie dans le système soit récupérable et analysable : cela paraît logique certes, mais pas évident. Ou peut être faudra-t-il ajouter à vos frais des options, des systèmes d'extractions ou de "BI" (business intelligence).

Et bien que votre analyse comptable vous dise que vous payez encore une maintenance, personne ne vous informera de la nécessité ou non de poursuivre celle-ci. N'avez-vous pas un risque d'obsolescence de ce SI ? Avez-vous les dernières mise à jour ? Retrouvez-vous dans ce SI une photo objective de la réalité de votre usine ?
Va-t-il vous permettre de mettre en œuvre la nouvelle stratégie envisagée ? Il est difficile d'aborder le sujet avec le vendeur qui connaît le système et ses limites et vous prenez donc un véritable risque.

Un professionnel va pouvoir vous dire si vous pouvez mettre en œuvre votre nouvelle stratégie et les limites du système actuel.

En conclusion, ne vous limitez pas au bilan comptable de la production et des SI : le retour sur investissement de l'expertise couvrira largement les frais engagés, surtout qu'un expert vous donnera les renseignements rapidement et en toute confidentialité.

Pour en savoir plus cliquez ici